Comas sola vise plus haut après sa démonstration dans une listed

Autres informations / 26.06.2016

Comas sola vise plus haut après sa démonstration dans une listed

AUTEUIL, JEUDI

PRIX CHRISTIAN DE TREDERN (GR3)

Comas Sola vise plus haut après sa démonstration dans une Listed

Le Prix Christian de Tredern (Gr3) fait partie des cinq courses annulées le jeudi 23 juin à Auteuil et reportées à ce lundi 27 juin. Toutes les pouliches et juments initialement engagées seront au départ.

Promu Gr3 en 2015, le Prix Christian de Tredern est réservé aux femelles de 4ans et 5ans. Il est le pendant printanier du Prix André Michel (Gr3) et permet aux pouliches et juments de ne s’affronter qu’entre elles. Comas Sola (Lord du Sud) a gagné la préparatoire, le Prix d’Arles (L), de vingt longueurs. Ce jour-là, elle a réalisé une véritable démonstration et rien ne s’oppose à ce qu’elle confirme ce succès. Dans le Prix d’Arles, elle avait laissé dans le lointain des pouliches comme Yosille (Blue Brésil) et Reine Pieuse (Saint des Saints) qu’elle va retrouver ce jeudi. Une revanche paraît peu probable.

Dans ce Prix Christian de Tredern, on suivra avec attention l’AQPS Casablanca Mix XX (Shirocco), invaincue en deux sorties en obstacle. La pouliche d’Evan-Robert Hanbury est celle qui possède la plus importante marge de progression. Elle a remporté le Prix Ex Voto par neuf longueurs et son entourage a ce Gr3 en tête avec elle depuis plusieurs semaines. Sur l’impression laissée dernièrement, elle peut faire très mal. Aussi douée en haies qu’en steeple, Corscia (Nickname) a enlevé le Prix Sytaj (Gr3) 2015. Après trois sorties en 2016, elle est en mesure de lutter pour la victoire dans cette épreuve. Jument qui possède du train, La Sulfureuse (Saint des Saints) peut aller très loin. Elle est endurcie, apprécie les pistes souples et peut accrocher une bonne place. Adepte du bon terrain, Fracafigura Has (Artiste Royal) devrait rapidement prendre le commandement, mais la météo ne s’annonce pas favorable pour elle. La Symphonie (Martaline) court "rapprochée" et revient en haies. Malgré son manque d’expérience, elle peut prendre une place.