Dabrovka corrige le tir

Autres informations / 06.06.2016

Dabrovka corrige le tir

AUTEUIL, LUNDI

PRIX BOIS ROUAUD

Dabrovka corrige le tir

Née pour sauter puisque issue de Dream Well et de la championne Force Atlantique (Top Ville), Dabrovka nous avait laissés sur notre faim lors de ses deux premières sorties. Elle avait fini seulement sixième des Prix Wild Monarch et d’Iéna (Ls). Mais pour sa troisième course en obstacle, dans le Prix Bois Rouaud, elle s’est complètement réhabilitée. Dabrovka a rapidement évolué parmi les premières. Elle est venue sur la ligne des animatrices pour sauter l’avant-dernière haie. Même si elle n’a pas bien négocié le dernier obstacle, cela ne l’a pas empêchée de repartir sur le plat pour l’emporter de trois longueurs et demie.

Ejo Pritchard (Belenus), qui a animé la course avec l’allante Bolota Has (Kapgarde), a conclu deuxième devant Passionnantaise (Dragon Dancer), la petite sœur de Punch Nantais (Puit d’Or), qui a réalisé de bons débuts à Auteuil. En léger retrait, Titi de Montmartre (Montmartre) a fini plaisamment à la cinquième place.

Entraîneur de Dabrovka, Jean-Paul Gallorini nous a déclaré : « C’est une belle et bonne pouliche. Je l’ai toujours estimée et je n’avais pas compris ses deux premières sorties. Avec elle, je pensais courir le Prix Sagan (Gr3). Aujourd’hui, elle a bien gagné. »

Une fille de Force Atlantique. Coélevée par le comte Antoine-Audoin Maggiar et Pierre Julienne, Dabrovka est une fille de Dream Well, un étalon qui réussit bien à Jean-Paul Gallorini, lequel entraîne, entre autres, Le Grand Lucé et Hippomène. La mère de Dabrovka, Force Atlantique, a été une championne à Auteuil. Sous la responsabilité de François Doumen, elle a remporté le Prix Renaud du Vivier (Gr1) et s’est classée deuxième du Grand Prix d’Automne (Gr1). Dabrovka est le troisième vainqueur produit par Force Atlantique, le premier à Auteuil. Elle est aussi la nièce de l’étalon d’obstacle Sleeping Car, lauréat du Prix du Conseil de Paris (Gr2) et père de Sleeping Jack et Double Car. Dabrovka a été achetée pour 15.000 euros par Jean-Paul Gallorini à la vente d’automne Arqana de novembre 2014.