Dance of life fait parler la maniabilité

Autres informations / 16.06.2016

Dance of life fait parler la maniabilité

SAINT-CLOUD, JEUDI

PRIX RELIANCE (B)

Dance of Life fait parler la maniabilité

Dance of Life (Mastercraftsman) s’est imposé facilement dans le Prix Reliance (B). Le représentant de Martina Stadelmann s’est montré maniable dans une course très tactique. Placé en tête au début, son jockey, Cristian Demuro, a monté une belle course, le reprenant pour mener à un train peu élevé. Cela n’a pas été du goût du favori, Darabad (Dansili), un poulain qui a des moyens mais qui n’est pas facile. Darabad s’est montré très brillant en troisième position et, au bout de la ligne d’en face, Christophe Soumillon a choisi de le laisser avancer. Le poulain était encore tendu dans le tournant final. Le peloton est allé chercher l’appui des fusains à l’extérieur de la piste. Darabad a alors été complètement débordé, tandis que Dance of Life a bien accéléré à mi-ligne droite, s’imposant facilement par deux longueurs et demie.

Darabad s’est, lui, bien ressaisi, mais il n’a pas pu totalement remonter Shalakar (Cape Cross), finalement deuxième après avoir été vu à l’arrière-garde. Darabad est troisième, à une courte tête, devant Galapiat (Galileo). Getback in Paris (Galileo) déçoit en se classant dernier à trois longueurs.

Dance of Life ouvre son palmarès pour sa sixième sortie. Le pensionnaire de Carlos et Yann Lerner venait de bien courir dans le Prix du Pré Catelan (B) remporté par Craven’s Legend (Invincible Spirit), un poulain d’avenir, et il devançait Mont Ormel (Air Chief Marshal), lequel a depuis remporté avec la manière le Prix Ridgway (L) et qui sera au départ du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Les "lignes" étaient bonnes. Auparavant, Dance of Life avait été battu par Spectroscope (Medaglia d’Oro), un représentant de Godolphin qui a certainement quelques moyens. Cristian Demuro, jockey de Dance of Life, a expliqué : « Une fois devant, j’ai repris mon poulain. Je savais que j’avais Darabad derrière et je n'ignorais pas qu’il pouvait tirer. Dance of Life est un très bon poulain et il était capable de sprinter pour finir. »

Une famille ayant brillé en Amérique. Dance of Life a été élevé au haras de Bourgeauville. Il a été acheté 75.000 euros par Carlos et Yann Lerner, à la vente de yearlings d’Arqana, en août. Il est le premier produit de sa mère, Above Limits (Exceed and Excel), placée de Listeds en Italie. La famille maternelle a principalement évolué en Amérique. Above Limits est la tante de Private Cause, double gagnante de Stakes. La troisième mère, Grandma Lind, a donné Script Ohio, gagnant des America Stakes. Il s’agit de la famille de Wiskola, lauréate de Gr1 en Argentine, de Wacky, gagnant de Gr2 en Argentine et étalon, ou encore d’autres chevaux gagnants et placés de Groupe, toujours en Argentine, comme Whiscolita, Whenever ou Water Level.