Jimmy two times avec de la marge

Autres informations / 09.06.2016

Jimmy two times avec de la marge

DEAUVILLE, JEUDI

PRIX MARCHAND D’OR (L)

Jimmy Two Times avec de la marge

Grand favori du Prix Marchand d’Or (L), Jimmy Two Times (Kendargent) a gagné nettement cette Listed. Le 3ans du haras de Saint-Pair était associé pour la première fois à Pierre-Charles Boudot, qui a monté en fonction des capacités du cheval. C’est-à-dire qu’il a attendu dans le peloton et n’a attaqué qu’à deux cent cinquante mètres du poteau. À cet instant, Jimmy Two Times s’est nettement détaché de ses rivaux, s’imposant en roue libre. Il montre ainsi que c’est un cheval sur lequel il faut compter dans le créneau des flyers en France.

Il fallait aussi oublier sa tentative dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1 - 10e), sur une distance trop longue pour ses aptitudes et après un parcours le nez au vent. Auparavant, Jimmy Two Times avait pris une bonne deuxième place dans le Prix Sigy (Gr3), derrière Quiet Reflection (Showcasing), une pouliche qui est, pour l’instant, la favorite du prochain Commonwealth Cup (Gr1) à Royal Ascot.

Jimmy Two Times porte les couleurs du haras de Saint-Pair, mais il n’y a pas été élevé. En effet, il a été acheté aux ventes de yearlings pour Andreas Putsch, qui nous avait expliqué prendre beaucoup de plaisir avec ce poulain.

Un petit-fils de Saperlipoupette. Élevé par Francis Teboul et Jean Boniche, Jimmy Two Times est un fils de Kendargent, étalon au haras de Colleville, et de Steel Woman (Anabaa), gagnante du Prix Cordova (B). C’est le troisième produit de sa mère, qui a déjà donné un gagnant, Hurricane Steel (Hurricane Run). Jimmy Two Times est le petit-fils de la bonne Saperlipoupette (Highest Honor), gagnante de Gr3 en Allemagne et troisième de Gr2 à Rome. Le poulain a été vendu 85.000 euros aux ventes de yearlings d’Arqana, en octobre 2014, par le haras des Granges.