La cressonnière face aux chiffres

Autres informations / 16.06.2016

La cressonnière face aux chiffres

La Cressonnière face aux chiffres

Ce dimanche à Chantilly, La Cressonnière (Le Havre) sera la logique favorite du Prix de Diane Longines (Gr1). La pouliche, entraînée par Jean-Claude Rouget et propriété d’Antonio Caro et Gérard Augustin-Normand, tentera d’imiter Avenir Certain XX (Le Havre), auteure du doublé "Poule d’Essai – Prix de Diane Longines" pour le même entourage en 2014. Elle essaiera aussi de faire aussi bien que son compagnon de casaque Almanzor (Wootton Bassett), gagnant du Prix du Jockey Club (Gr1) il y a deux semaines. Et au niveau des statistiques, cela donne quoi ?

26

pouliches ont réalisé le doublé Poule d’Essai-Diane depuis 1883.

2

doublés Poule d’Essai-Diane ont été réalisés sur les 5 dernières éditions.

Les noms de ces pouliches ? Golden Lilac XX et Avenir Certain XX

14

pouliches sont arrivées invaincues sur le Diane et le sont restées depuis 1990.

Il s’agit d’Avenir Certain XX, Trêve, Valyra XX, Golden Lilac, Sarafina, Stacelita, Zarkava, Divine Proportions, Latice, Nebraska Tornado, Aquarelliste, Egyptband, Zainta, Vereva.

3

entraîneurs installés en province ont déjà remporté le Prix de Diane Longines.

Jean-Claude Rouget (2009, 2012, 2014)

Henri-Alex Pantall (2007)

Thomas Carter (1876)

43,75 %

Le taux de réussite dans les cinq premiers de Jean-Claude Rouget dans le classique

Tableau : les partantes de Jean-Claude Rouget dans les précédentes éditions du Prix de Diane Longines

3

entraîneurs ont gagné le Jockey Club et le Diane la même année

Jean-Claude Rouget en 2009 (Le Havre, Stacelita)

Charles Elliott en 1956 (Philius et Apollonia)

Robert Denman en 1904 (Ajax et Profane)

195

La date du dernier doublé Jockey Club-Diane réalisé par un propriétaire. C’était Marcel Boussac, gagnant avec Philius et Appolonia.