La délivrance pour liberatore

Autres informations / 07.06.2016

La délivrance pour liberatore

AUTEUIL, LUNDI

PRIX ROCKING CHAIR

La délivrance pour Liberatore

Pour sa troisième sortie en obstacle, Liberatore (Poliglote) a ouvert son palmarès à l’occasion du Prix Rocking Chair, lundi à Auteuil. Ce poulain imposant avait laissé une belle impression lorsqu’il avait conclu quatrième du Prix Wild Monarch (L). Ensuite, il avait déçu en finissant seulement septième. Mais il a remis les pendules à l’heure ce lundi. Muni d’œillères australiennes pour la première fois de sa carrière, il a galopé dans le groupe de tête, prenant les commandes de la course à la dernière haie de la ligne d’en face. Fautif à ce moment du parcours, il a conservé la tête. Dans la ligne droite, il a contré toutes les attaques pour l’emporter nettement. Lauréat du Prix Bois Rouaud avec Dabrovka (Dream Well), Jean-Paul Gallorini s’est donc également distingué avec Liberatore, un autre 3ans, dont il est l’entraîneur. « James Reveley a bien monté Liberatore, nous a dit le professionnel mansonnien. Il l’avait bien devant lui. C’est un bon cheval, qui a du physique. Il sera meilleur à l’automne, en steeple. Les œillères australiennes l’ont aidé. »

Pour ses premiers pas en obstacle, Touz Break (Sunday Break) a conclu bon deuxième devant Kap et Pas Cap (Kapgarde) et Soul Emotion (Martaline), tous deux jamais loin des premiers dans le parcours.

Un fils d’une placée de Listed à Auteuil. Coélevé par l’association Jeffroy, Cochard et Scea des Prairies, Liberatore est un fils de Poliglote et de Magic Poline (Trempolino), troisième du Prix Univers II (L) et cinquième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Liberatore est le premier produit de sa mère, qui compte ensuite un mâle de 2ans par Saint des Saints et un mâle yearling par Sunday Break. Deuxième mère de Liberatore, Magic Play (Deploy) a conclu deuxième de Listed en France en plat.