La surprise pas de deux

Autres informations / 19.06.2016

La surprise pas de deux

CHANTILLY, DIMANCHE

PRIX BERTRAND DU BREUIL LONGINES - EX PRIX DU CHEMIN DE FER DU NORD (GR3)

La surprise Pas de Deux

Pas de Deux (Saddex) était le concurrent le plus abandonné au betting de ce Prix Bertrand du Breuil Longines (Gr3). Le représentant de Dirk von Mitzlaff a créé une petite surprise en s’imposant par trois quarts de longueur dans cette épreuve après avoir attendu, résistant jusqu’au bout à l’attaque d’Impassable (Invincible Spirit), vue en avant-dernière position et bonne finisseuse. Sea Front (Le Havre) prend la troisième place, devant l’animateur Stillman (Vespone). Territories XX (Invincible Spirit) déçoit en se classant cinquième : vu en dernière position, soit le parcours lui ayant permis de remporter le Prix Jean Prat (Gr1), il n’a pas pu accélérer efficacement. Le terrain ne l’a certainement pas aidé mais cette performance n’est pas rassurante.

Un premier Groupe en France pour Yasmin Almenrader. Basée en Allemagne, à Müllheim, où elle s’occupe d’un effectif de quarante chevaux, Yasmin Almenrader était émue aux larmes au retour de Pas de Deux. Le cheval lui offre un premier succès de Groupe en France ce dimanche. Il comptait déjà deux Grs3 à son palmarès, l’an dernier, en Allemagne. Ancien pensionnaire de William Mongil, Pas de Deux décroche ce dimanche la plus belle victoire de sa carrière et son premier succès en France. Son meilleur classement dans l’Hexagone était une deuxième place dans le Grand Prix de Compiègne (L) en juin 2015.

Pas de Deux restait cependant sur une septième et dernière place dans une course à conditions à Magdeburg, mais l’entraîneur nous a expliqué : « Lors de cette course, le terrain était très rapide et le jockey n’avait de ce fait rien demandé à Pas de Deux. Après cette course, j’ai étudié le programme et il n’y avait pas d’autres options pour lui dans l’immédiat, alors que cette course à Chantilly tombait bien. C’est un cheval courageux, facile à monter. Nnous allons certainement retourner en Allemagne où il a un Gr3 à disposition, à Düsseldorf. Il n’est pas impossible que nous revenions en France plus tard. »

Et aussi un premier Groupe en France pour Antoine Coutier. Antoine Coutier a eu la joie de remporter sa première épreuve de Groupe en France dans ce Prix Bertrand de Breuil. Son agent, Jules Susini, nous a raconté : « Je suis vraiment content pour l’entraîneur et pour Antoine qui est un ami. Pour Yasmin Almenrader comme pour Antoine, c’est leur première victoire de Groupe en France. Antoine avait déjà gagné un Gr3 en Allemagne, à Munich, avec Pas de Deux. Il connaissait le cheval et j’ai proposé Antoine à son entourage pour ce Gr3 de dimanche et cela a été accepté. Ils sont très fidèles et Antoine a souvent eu l’occasion de monter pour Yasmin Almenrader, qui a repris la succession de Werner Baltromei derrière William Mongil. »

Retour encourageant d’Impassable. Impassable n’avait pas été revue depuis sa sixième place dans le Breeders’ Cup Mile (Gr1), fin octobre 2015 à Keeneland. La pouliche a ensuite rencontré des problèmes de locomotion, comme nous l’avait expliqué Carlos Laffon-Parias au mois d’avril. Maxime Guyon a donné un parcours sage à la pouliche, la respectant dans la ligne droite. Impassable effectue donc une bonne rentrée et des progrès sont attendus sur cette sortie. Carlos Laffon-Parias, son entraîneur, nous a expliqué : « Impassable court très bien. Elle était un peu ronde car elle est revenue seulement à la fin du mois de mars à l'entraînement. Aujourd'hui, nous avions dit à son jockey d'attendre et de la faire travailler. Elle a bien fini. Nous pensons à présent aux Falmouth Stakes et à Deauville. »

Bon comportement de Sea Front. Pouliche ultra régulière et n’ayant pas conclu plus loin que troisième en 2016, Sea Front se classe bonne troisième de ce Prix Bertrand du Breuil. Très belle au rond, la pouliche a tracé une bonne fin de course pour prendre la troisième place, après avoir patienté au sein du peloton. Elle échoue à une courte encolure d’Impassable. Éric Libaud, son entraîneur, nous a déclaré : « Cette performance est pleine de bonnes nouvelles. La piste était trop souple à son goût, de plus, elle n'a pas eu le passage à un moment et a donc dû patienter. Son jockey m'a dit que cela lui avait coûté la deuxième place. Elle montre qu'elle a passé un vrai palier. J'ai envie de tenter un échelon plus haut avec elle, mais seulement contre les femelles, car c'est plus simple. »

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/pasdedeux.pdf

Une souche du Gestüt Fahrhof. Élevé par son propriétaire, Dirk von Mitzlaff, Pas de Deux est un fils de Saddex et de Palucca (Big Shuffle). Cette dernière n’a pas couru et Pas de Deux est son meilleur produit. La deuxième mère, Puntilla (Acatenango), a été une très bonne pouliche en Allemagne, remportant le Diana Deutsches Stuten Derby (Gr2). Son meilleur produit, Pakama (Kalatos), s’est placé de Listed. Via la troisième mère, Prada (Lagunas), il s’agit de la famille de Paita (Intikhab), championne à 2ans où elle a remporté le Critérium de Saint-Cloud (Gr1). Elle a ensuite été victorieuse dans le Prix Allez France (Gr3) et s’est classée troisième des Prix de Diane et Vermeille (Grs1). Au haras, on lui doit la bonne Pirika (Monsun), gagnante du Prix d’Hédouville (Gr3) et deuxième du Qatar Prix Vermeille (Gr1).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 37’’28

De 1.000m à 600m : 24’’45

De 600m à 400m : 12’’04

De 400m à 200m : 11’’86

De 200m à l’arrivée : 12’’01

Temps total : 1’37’’64