La vraie corscia décroche un deuxième groupe

Autres informations / 27.06.2016

La vraie corscia décroche un deuxième groupe

La vraie Corscia décroche un deuxième Groupe

PRIX CHRISTIAN DE TREDERN (Gr3). AUTEUIL, LUNDI. Au second semestre 2015, Corscia (Nickname) nous avait enthousiasmés. La jument de Suzanne Tessier avait aligné quatre victoires consécutives, dont le Prix Sytaj (Gr3). En 2016, elle nous avait laissés sur notre faim à trois reprises, face à une opposition à sa portée. Corscia n’était plus elle-même. Mais ce lundi à Auteuil, elle a remis les pendules à l’heure dans le Prix Christian de Tredern (Gr3). Revenue à son meilleur niveau, elle a gagné à la lutte le deuxième Gr3 de sa carrière. L’allure régulière imprimée par Comas Sola (Lord du Sud) à partir du passage devant les tribunes l’a avantagée. Corscia a patienté en quatrième position. Elle s’est rapprochée en dehors à l’entrée de la ligne droite. Toujours dans le groupe de tête, Fracafigura Has (Artiste Royal) et L’Espiguette (Policy Maker) lui ont longtemps tenu tête. Dans les cent derniers mètres, Corscia a dominé Fracafigura Has plus facilement que ne l’indique l’écart à l’arrivée. L’Espiguette a conservé la troisième place, précédant Casablanca Mix XX (Shirocco). Encore tendre, cette dernière a sauté le passage de route en début de course. Fautive à la dernière haie, elle a fini honorablement. Avec plus de métier, elle sera dangereuse dans cette catégorie.

LOGO VIDÉO

Une météo défavorable à Corscia. La météo que nous avons connue en France ce printemps a été propice au développement des bactéries. Et certains chevaux ne sont pas passés au travers, à l’image de Corscia. De retour au zénith de sa forme, elle a démontré qu’elle n’avait rien perdu de ses moyens. Son jockey, Bertrand Lestrade, a expliqué : « Corscia avait montré de très gros moyens. Elle a affiché son vrai visage aujourd’hui. Comme l’a expliqué James [Reveley, ndlr], quelques chevaux de l’écurie ont été malades à cause du temps humide. Ce lundi, elle était à 100 % et elle a démontré qu’elle était au-dessus. Quand elle est bien, elle est capable de placer une belle accélération. » Corscia a deux voies qui s’offrent à elle pour l’automne : soit celle des meilleurs, soit celle des femelles, qui culmine aux Prix André Michel (Gr3) et Sytaj, dont elle est la tenante du titre. Cette dernière option semble la plus intéressante, tant Corscia a prouvé qu’elle était supérieure aux autres femelles.

Bonne performance de Fracafigura Has sur une piste pas à sa convenance. Constamment aux premiers rangs, Fracafigura Has a été reprise pour passer devant les tribunes. Si bien que Comas Sola a assuré le commandement à ce moment du parcours. Fracafigura Has a fait bonne figure, tenant tête à Corscia pendant un long moment. « Sur le papier, je ne me voyais battu que par la pensionnaire de Jean-Paul Gallorini, nous a dit Philippe Lorain, propriétaire de Fracafigura Has. La pouliche n'affrontait que les femelle aujourd'hui, elle qui a déjà couru face à Blue Dragon. Elle a changé : avant, elle "envoyait devant" mais elle s'est désormais assagie, ce qui lui permet de finir ses courses. Aujourd'hui, Fracafigura Has a bien conclu et elle portait deux kilos de plus que la gagnante. Selon moi, elle est aussi battue par le terrain : elle n'aime pas quand ça colle aux sabots et elle n'a malheureusement jamais pu avoir son terrain durant le printemps. Elle va aller au pré pendant un mois et demi et sera revue à l'automne. Dans le futur, elle pourrait bien aller sur le steeple. »

Favorite, Comas Sola pouvait encore espérer prendre une bonne place lorsqu’elle a chuté à l’avant dernière haie.

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/CORSCIA.pdf

Une cousine de Ceasar’s Palace. Corscia est née au haras de Nonant-le-Pin. C’est une fille de Nickname et de Cardamine (Garde Royale), placée lors de trois de ses cinq sorties sur les haies. Quatre produits de Cardamine ont couru et les quatre ont gagné. Elle est la sœur de Cardounika (Cadoudal), mère de Ceasar’s Palace, lauréat de Groupes, de Cokoriko XX (Voix du Nord), vainqueur de Listed et étalon, et de Chœur du Nord (Voix du Nord), lauréat des Prix Champaubert et Rush, qui effectuera sa première saison de monte en 2016.