Le prix de diane longines sous l’angle de l’élevage

Autres informations / 18.06.2016

Le prix de diane longines sous l’angle de l’élevage

CHANTILLY, DIMANCHE

Le Prix de Diane Longines sous l’angle de l’élevage

SWISS RANGE

Zamindar & Spanish Sun, par El Prado

Éleveur : Juddmonte Farms

Zamindar, père de Swiss Range, élève et étalon Juddmonte désormais retraité, est à l’origine de plusieurs pouliches classiques : Zarkava, gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches et de ce Prix de Diane Longines, Darjina, gagnante de la Poule, tout comme Zenda – mère du champion miler Kingman (Invincible Spirit).

Spanish Sun (El Prado), sa mère, a gagné les Ribblesdale Stakes (Gr2), consolante des Oaks d’Epsom (Gr1) disputée à Royal Ascot. La deuxième mère, Spanish Bright (Rainbow Quest), était entraînée par André Fabre et s’est classée cinquième des Oaks d’Epsom. Elle a notamment donné Spanish Moon (El Prado), gagnant du Grand Prix de Saint-Cloud et du Qatar Prix Foy (Gr2).

JEMAYEL

Lope de Vega & Nawal, par Homme de Loi

Éleveur : S. F. Bloodstock LLC

Jemayel appartient à la deuxième génération de Lope de Vega (Shamardal), gagnant de la Poule d’Essai des Poulains et du Prix du Jockey Club en s’élançant de la stalle 20 (Grs1). Il est basé à Ballylinch Stud.

Nawal (Homme de Loi), la mère de Jemayel, a remporté ses deux premières sorties et s’est classée troisième du Prix d’Aumale (Gr3). Au haras, elle a donné Mast Track (Mizzen Mast), vainqueur à 4ans du Hollywood Gold Cup (Gr1) et d’un Gr3 l’année suivante. Ce dernier est à présent étalon aux États-Unis. Nawal a aussi produit Redbrook (Raven's Pass), gagnante du Prix du Pont-Neuf (L) à Longchamp, en 2014, pour la casaque Al Shaqab Racing.

TIERRA DEL FUEGO

Champs Élysées & Marella, par Desert Prince

Éleveur : Haras de Grandcamp

Fille de Champs Élysées, étalon issu de la matrone Hasili (Kahyasi). Champs Élysées est un élève et étalon de Juddmonte Farms et il a déjà donné Xcellence, troisième de la Poule d’Essai des Pouliches et du Prix de Diane Longines (Grs1), ou encore Trip to Paris, gagnant de l’Ascot Gold Cup.

Que ce soit du côté paternel ou maternel, Tierra del Fuego descend d’une souche Juddmonte. Marella (Desert Prince), sa mère, est une fille de Rainbow Lake (Rainbow Quest), gagnante des Lancashire Oaks (Gr3). Au haras, elle a donné Powerscourt (Sadler’s Wells), gagnant de l’Ascot Gold Cup (Gr1) et de l’Arlington Million (Gr1), ainsi que Kind (Danehill), mère du crack Frankel (Galileo) et de Noble Mission (Galileo), gagnant des Champion Stakes et du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1). Rainbow Lake est aussi la mère de Last Train (Rail Link), gagnant du Prix de Barbeville (Gr3), deuxième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) et étalon en France au haras de l’Abbaye.

HAPPY APPROACH

New Approach & Eire, par Medicean

Éleveur : L. Bongen

New Approach (Galileo), étalon de Darley, a été un champion en piste : invaincu à 2ans, deuxième des Guinées anglaises et irlandaises derrière Henrythenavigator, et gagnant du Derby d’Epsom et des Champion Stakes. Il est le père de Dawn Approach, désormais étalon à Darley, et de la classique Talent, qui avait "fait un truc" lors de sa victoire dans les Oaks d’Epsom.

Eire (Medicean), mère d’Happy Approach, s’est classée deuxième à quatre reprises au niveau Listed et compte aussi une quatrième place dans le Prix Exbury (Gr3). La troisième mère, Marillette (Diesis), a remporté les Musidora Stakes et les May Hill Stakes (Grs3), et est une propre sœur de Storm Trooper (Diesis), gagnant du Hollywood Turf Handicap (Gr1) et étalon.

AZAELIA

Turtle Bowl & Azalée, par Peintre Célèbre

Éleveur : Haras de Beauvoir

Azaelia appartient à la dernière génération conçue en France de Turtle Bowl (Dyhim Diamond), depuis exporté au Japon. Il est le père de Lucayan, gagnant d’une Poule d’Essai des Poulains, ou encore de French Fifteen, gagnant du Critérium international (Gr1) et du Prix Djebel (Gr3), et deuxième des 2.000 Guinées de Newmarket (Gr1).

Azaelia est le meilleur produit de sa mère, Azalée (Peintre Célèbre), restée inédite. Elle descend de la souche des "A" Wildenstein. La deuxième mère, Astorg (Lear Fan), a remporté le Prix de la Calonne (L) et a donné Asti (Sadler’s Wells), deuxième d’un Prix Saint-Alary (Gr1). La troisième mère est Action Française (Nureyev), gagnante du Prix de Sandringham (Gr3, à l’époque), mère d’Article Rare (El Prado), d’Airline (Woodman) ou encore d’Android (Riverman). La quatrième mère est donc la championne Allez France (Sea Bird)…

CAMPROCK

Myboycharlie & Camporese, par Sadler’s Wells

Éleveur : Mlle M. Sundstrom

Camprock est une fille de Myboycharlie (Danetime), étalon ayant fait la monte au haras du Mézeray et ayant depuis été exporté. On lui doit aussi la très bonne Euro Charline, gagnante des Beverly D. Stakes (Gr1) et multiple placée de Gr1.

Camporese (Sadler’s Wells), mère de Camprock, a remporté le Prix Corrida (Gr3) et s’est classée deuxième du Grand Prix de Deauville (Gr2). Camprock est son meilleur produit, même si elle a déjà donné Alice Belle (Street Cry), double gagnante de Listeds aux États-Unis. C’est une descendante de Sookera (Roberto), d’où Bold Fact (Known Fact) et Kerali (High Line), mère d’Hasili.

ZGHORTA DANCE

Le Havre & Ana Zghorta, par Anabaa

Éleveur : Haras de Manneville

Fille de Le Havre (Noverre), tout comme La Cressonnière, qui sera la favorite de ce Prix de Diane Longines. Gagnant du Prix du Jockey Club (Gr1), Le Havre a déjà donné une gagnante du Prix de Diane Longines : Avenir Certain

Zghorta Dance est une fille d’Ana Zghorta (Anabaa). Elle est le deuxième produit de sa mère et pour l’instant le meilleur. Ana Zghorta compte une victoire à 3ans. C’est une fille de Zghorta (Gone West), gagnante du Prix de Thiberville (L) et troisième du Prix Cléopâtre (Gr3). La troisième mère est Miss Alleged, gagnante du Breeder’s Cup Turf (Gr1), des Hollywood Turf Cup Stakes (Gr1), du Prix de Malleret (Gr2) et du Prix de Royaumont (Gr3). Elle s’est aussi classée deuxième du Prix Vermeille (Gr1).

VOLTA

Siyouni & Persian Belle, par Machiavellian

Éleveur : T. de la Héronnière, A. de la Héronnière & Mme D. de la Héronnière

Volta appartient à la deuxième génération de Siyouni (Pivotal), d’ores et déjà un étalon classique grâce à la victoire d’Ervedya dans la Poule d’Essai des Pouliches 2015 (Gr1).

Volta est une fille de Persian Belle (Machiavellian), mère de Calvados Blues (Lando), gagnant des Prix des Chênes et Guiche (Grs3), mais aussi deuxième du Dubai City of Gold (Gr1) et troisième du Dubai Sheema Classic (Gr1). Elle a aussi produit Plain Vanilla (Kendor), qui n’a pas été épargnée par les problèmes de santé, mais qui a tout de même remporté le Prix Girl Friend (D) et s’est placée dans des Groupes. La quatrième mère de Volta est Virunga, donc la souche "V" des Wildenstein, à qui l’on doit notamment Vallée Enchantée.

ARMANDE

Sea the Stars & Alpine Snow, par Verglas

Éleveur : Petra Bloodstock Agency, SC écurie de Meautry

Fille du champion Sea the Stars (Cape Cross), étalon des Aga Khan Studs et père de classiques : Taghrooda, gagnante des Oaks d’Epsom 2014, Harzand, gagnant du Derby d’Epsom 2016, et Sea the Moon, gagnant du Derby allemand 2014.

La mère, Alpine Snow (Verglas), a remporté le Prix Urban Sea (L) et s’est classée troisième d’un Prix Fille de l’Air (Gr3). La deuxième mère, Altruiste (Diesis), a donné Terrubi (Dalakhani), gagnant d’un Prix Maurice de Nieuil (Gr2). La troisième mère n’est autre que la matrone Allegretta (Lombard), mère d’Urban Sea (Miswaki), d’où Galileo (Sadler’s Wells) ou encore Sea the Stars (Cape Cross)… Armande présente donc un inbreeding en 3×3 sur Allegretta. Il s’agit de la famille de King’s Best, Allez les Trois, Anabaa Blue, Tamayuz, Melikah, Black Sam Bellamy, Born to Sea

LA CRESSONIÈRE

Le Havre & Absolute Lady, par Galileo

Éleveur : Franklin Finance S. A.

La Cressonière est l’autre fille de Le Havre au départ de ce Prix de Diane Longines. Il officie au haras de la Cauvinière, où la pouliche a été élevée.

Elle est le meilleur produit de sa mère, Absolute Lady (Galileo), restée maiden. La deuxième mère, Lil’s Jessy (Kris), a donné Paris Winds (Galileo), gagnant des Revidere Stakes (L). Elle est une descendante d’Highlight (Borealis), mère de la championne Highclere (Queen’s Hussard), qui remporta le Prix de Diane pour Sa Majesté la reine d’Angleterre et est aussi la troisième mère du top étalon japonais Deep Impact (Sunday Silence).

HIGHLANDS QUEEN

Mount Nelson & Queen of Poland, par Polish Precedent

Éleveur : Scea Domaine de l’Argos

Mount Nelson (Rock of Gibraltar) fait la monte à Newsells Park Stud et a donné les gagnants de Groupe Purr Along et Berkshire.

La mère, Queen of Poland (Halling), est gagnante de Listed et deuxième des May Hill Stakes (Gr2). Elle est la tante de Whatsthescript (Royal Applause), gagnante des Del Mar Mile Handicap (Gr2) et du American Handicap (Gr2). La troisième mère, Aquaba (Damascus), est gagnante de stakes aux États-Unis.

BALLYDOYLE

Galileo & Butterfly Cove, par Storm Cat

Éleveur : March Thoroughbreds

Ballydoyle est une fille du champion sire Galileo (Sadler’s Wells), qu’on ne présente plus.

Sa mère est l’inédite Butterfly Cove (Storm Cat). Ballydoyle est donc une propre sœur de Misty for Me (Galileo), gagnante du Prix Marcel Boussac, des Moyglare Stud Stakes (Gr1) et des Pretty Polly Stakes (Gr1) par six longueurs, devant la championne Midday (Oasis Dream). Butterly Cove est une sœur de Fasliyev (Nureyev), gagnant des Phoenix Stakes, du Prix Morny (Grs1) et premier des Coventry Stakes (Gr2).

THE JULIET ROSE

Monsun & Dubai Rose, par Dubai Destination

Éleveur : G. Heald

Aux ventes :

The Juliet Rose appartient à la dernière génération du champion sire Monsun (Konigsstuhl), décédé en 2013. La mère de The Juliet Rose, Dubai Rose (Dubai Destination), compte trois succès et s’est imposée dans le Kölner Stuten-Trophy (L), à Cologne. Elle avait pour elle d’être la sœur d’Hanani (Hernando), gagnante des Pretty Polly Stakes (Gr2 à l’époque). Une autre de ses sœurs, Soho Rose (Hernando), a décroché un titre de black type à Dresde, dans le Grosser Sachsischer Herbstpreis (L).

GYSOAVE

Soave & Gyrena, par Esprit du Nord

Éleveur : R. Berger

Fille de Soave et de Gyrena (Esprit du Nord). Cette dernière a donné Gyreka (Kallisto), gagnante des Oaks d’Italie (Gr1). Gyreka est pour le moment le meilleur élément de cette famille.

COOLMORE

Galileo & You’resothrilling, par Storm Cat

Éleveur : You’resothrilling Syndicate

Comme Ballydoyle, Coolmore est une fille de Galileo. Elle est le troisième produit de sa mère, You’resothrilling (Storm Cat), les deux premiers étant classiques : Marvellous (Galileo), gagnante des Irish 1.000 Guineas (Gr1), et Gleneagles (Galileo), gagnant des 2.000 Guinées anglaises et irlandaises (Grs1), des St James’s Palace Stakes (Gr1) et étalon à Coolmore depuis 2016. You’resothrilling est une propre sœur du champion et étalon Giant’s Causeway (Storm Cat).

LEFT HAND

Dubawi & Balladeuse, par Singspiel

Éleveur : Wertheimer & Frère

Fille de l’étalon Darley Dubawi (Dubai Millenium), l’un des meilleurs étalons du monde actuellement avec Galileo.

Left Hand est une fille de Balladeuse, gagnante du Qatar Prix de Royallieu (Gr2), avant de partir au haras, où elle a donné notamment Billissie (Dansili), jugée digne de participer à la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) en 2015. Balladeuse est une sœur de Plumania (Anabaa), lauréate du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), deuxième du Qatar Prix Vermeille (Gr1) et troisième du Prix de Diane (Gr1). Featherhill (Lyphard), la troisième mère de la pouliche, a produit Groom Dancer (Blushing Groom), gagnant d’un Prix Lupin (Gr1).