à la fin, c’est presque toujours l’allemagne qui gagne

Autres informations / 09.07.2016

à la fin, c’est presque toujours l’allemagne qui gagne

HAMBOURG (DE), DIMANCHE

DERBY ALLEMAND (GR1)

À la fin, c’est presque toujours l’Allemagne qui gagne

Les allemands sont imbattables chez eux. Un seul cheval entraîné à l’étranger : le Godolphin Buzzword (Pivotal) a en effet réussi à gagner le Derby allemand (Gr1). C’était en 2010. Aidan O’Brien essaiera, ce dimanche après-midi, de remporter le grand classique de Hambourg avec Landofhopeandglory (High Chaparral). Ce sera le quatrième partant de l’entraîneur irlandais, et son meilleur résultat, jusqu’à maintenant, est la troisième place d’Anton Chekhov (Montjeu) en 2007. Landofhopeandglory n’est qu’un des choristes de Ballydoyle. Il a gagné lors de ses débuts à 2ans et a souvent déçu après. Son entraîneur a même cherché à le transformer en "marathonien", mais le poulain n’a pris que la quatrième place à Royal Ascot, dans le Queen’s Vase (L), avant de terminer deuxième dans le Curragh Cup (Gr2).

Les allemands à domicile sur une piste très particulière. Les allemands sont imbattables et une des raisons de cette invincibilité est la piste de Hambourg. Le parcours du Derby est assez spécial, avec deux tournants très serrés et un terrain souvent très lourd. Ce le sera encore plus dimanche après-midi, au point que les courses de vendredi ont été annulées et que, samedi, de petits pelotons ont évolué le long de la lice extérieure, alors qu’une bonne portion de la piste – côté corde – a été protégée par une clôture mobile.

Le favori de la course est Boscaccio (Mount Nelson), élevé par le Gestüt Fahrhof. Le grand haras de la famille Jacobs a remporté son dernier succès dans l’épreuve en 1996 avec Lavirco. Le poulain, entraîné par Christian Sprengel, est invaincu en quatre sorties. Il n’impressionne jamais, mais il gagne, comme il l’a fait dans l’Union Rennen (Gr2), la préparatoire la plus importante. Il sera monté par le jeune Dennis Schiergen, le fils de Peter Schiergen. Ce dernier a tout gagné en selle, sauf le Derby. Il a cependant remporté cette course à cinq reprises comme entraîneur.

L’opposition à Boscaccio. L’adversaire le plus dangereux est Wai Key Star (Soldier Hollow), qui a pris une deuxième place pour ses débuts le 24 avril et a démontré son talent à Baden-Baden, où il a dominé le Derby Trial (Gr3) en mai. Andreas Wöhler a décidé de faire l’impasse sur l’Union Rennen parce que Wai Key Star avait besoin de souffler après trois sorties en trente-quatre jours.

Markus Klug, qui a gagné le Derby avec Sea the Moon (Sea the Stars), sera représenté par El Loco (Soldier Hollow), deuxième de l’Union Rennen et du Derby Trial, et par Dschingis Secret (Soldier Hollow), en plein épanouissement. Isfahan (Lord of England) a déjà couru son Derby, en Italie, où il a terminé cinquième sur un terrain jugé trop léger par son entourage. Il retrouvera le lourd et aura un nouveau jockey, l’Italien Dario Vargiu.

Larry (Literato), élevé en France par Julien Leaunes, a déjà gagné son Derby. Le poulain, acheté foal à Arqana pour 1.500 euros, a été vendu au syndicat Australian Racing Stable et il sera au départ en association avec sa propriétaire précédente, Karin Brieskorn. Larry est invaincu en deux sorties, il a battu Wai Kay Star lors de leurs débuts communs. Il sera associé au jeune Italien d’Allemagne, Miki Cadeddu.