âme bleue, en majuscule s’il vous plaît

Autres informations / 06.07.2016

âme bleue, en majuscule s’il vous plaît

Âme Bleue, en majuscule s’il vous plaît

DEAUVILLE, MERCREDI. PRIX DE LA CALONNE - FONDS EUROPÉEN DE L’ÉLEVAGE (L). Enfin ! Après neuf tentatives au niveau des courses principales, avec comme meilleure performance une troisième place dans le Prix de Royaumont (Gr3), Âme Bleue (Dubawi) a acquis son black type majuscule. La pouliche de Ballymore Thoroughbred Ltd descendait de catégorie à l’occasion du Prix de la Calonne - Fonds Européen de l’Élevage (L). Elle retrouvait aussi la P.S.F. qu’elle n’avait plus foulée depuis sa deuxième sortie publique, à l’âge de 2ans, dans une course F à Deauville où elle s’était classée deuxième.

Pierre-Charles Boudot n’a pas hésité à prendre la direction des opérations, sans se presser, et dans la ligne droite, Âme Bleue n’a pas vraiment été inquiétée par la bonne fin de course de Johara (Iffraaj). Cette représentante de Rebecca Hillen découvrait la distance de 1.900m, et sa performance a d’autant plus de valeur qu’elle a dû voyager en épaisseur, sans être abritée. Sainte Amarante XX (Le Havre) complète le podium. La pouliche de l’écurie A.B.U. a galopé  à l’arrière-garde et a produit son effort à la corde, ce qui n’est pas toujours un avantage sur cette piste. La bonne note de la course est à mettre au crédit de Madernia (Duke of Marmalade) qui a fini fort à la quatrième place, après avoir été vue en dernière position. Elle montre qu’elle vaut un lot de ce genre.

Une bonne illustration. Âme Bleue est une bonne illustration de la raison pour laquelle le Prix de la Calonne a été créé. Il s’agissait d’offrir un programme plus étoffé aux femelles afin d’inciter leur entourage à les garder à l’entraînement à 4ans et plus. Étant donné le pedigree d’Âme Bleue (Dubawi et Aquarelliste !), elle aurait pu entrer au haras l’an dernier, même sans black type majuscule. Maintenant qu’elle a acquis ce précieux sésame, le plus important est fait !

Âme Bleue méritait un succès de ce genre, car la pouliche n’a pas été très heureuse au cours de sa carrière. André Fabre l’avait alignée dans le Prix de Diane Longines (Gr1) après sa troisième place dans le "Royaumont”", sur 2.400m donc. La pouliche n’avait pas été ridicule à Chantilly, concluant bien à la septième place, alors qu’elle avait longtemps été vue parmi les dernières, ce qui n’est pas forcément sa tactique préférée. En fin d’année, elle était tombée sur des terrains plus éprouvants qui ne lui avaient pas convenu.

Âme Bleue devient aussi le premier produit d’Aquarelliste à gagner une Listed. Cette dernière, championne sur la piste, lauréate du Prix de Diane en 2001 (ainsi que du Prix Vermeille et du Prix Ganay), n’a pas encore produit à sa mesure. Sa meilleure fille jusqu’à présent était Artiste Divine (Peintre Célèbre), deuxième du Prix Minerve (Gr3). 

Une grande famille des Bleus. Âme Bleue est le neuvième produit de la championne Aquarelliste (Danehill), gagnante du Prix de Diane (Gr1) 2001, ainsi que du Prix Vermeille (Gr1). Au haras, elle s’est révélée moins performante, mais a tout de même produit deux chevaux placés de Listed, Artiste Divine (Peintre Célèbre), deuxième du Prix Minerve (Gr3), et Amérique (Galileo), deuxième du Prix Belle de Nuit et troisième du Grand Prix du Nord (Ls). Agathe (Manila), la troisième mère de la pouliche, s’était classée deuxième d’une Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), avant de donner l’étalon Artiste Royal. Albertine (Irish River), la quatrième mère, lauréate du Prix de l’Opéra (Gr2 à l’époque), a quant à elle produit Arcangues, gagnant d’un Breeders’ Cup Classic (Gr1). Ce fut l’une des grandes poulinières de Daniel Wildenstein.

Aquarelliste descend de l’une des plus belles souches Wildenstein, celle d’Almyre (Wild Risk).