Lancement du july festival de newmarket

Autres informations / 06.07.2016

Lancement du july festival de newmarket

INTERNATIONAL

NEWMARKET JULY (GB), JEUDI

Lancement du July Festival de Newmarket

Jeudi, l’hippodrome de Newmarket lance son July Festival, qui se conclura le samedi 9 juin. Le July Course reprend ses droits pour cette période estivale. La première journée propose trois épreuves de Groupe, dont deux sont sponsorisées par Arqana et Arqana Racing Club.

ARQANA JULY STAKES (GR2)

Après Royal Ascot

Ils sont dix 2ans au départ des Arqana July Stakes (Gr2), dont certains viennent de différentes épreuves de Royal Ascot. Ce Gr2 va donc permettre d’établir des "lignes" entre les différents 2ans anglo-irlandais.

Ce sera l’occasion de revoir en piste Mehmas (Acclamation). Ce représentant d’Al Shaqab Racing reste sur une deuxième place dans les Coventry Stakes (Gr2), remportés par l’impressionnant Caravaggio (Scat Daddy). Son rival ne sera pas là ce jeudi et le pensionnaire de Richard Hannon doit en profiter pour remporter son Groupe. Il a les moyens pour y parvenir.

On lui oppose Ardad (Kodiac), invaincu en deux sorties dont les Windsor Castle Stakes (L) par trois longueurs et demie. Les limites de ce pensionnaire de John Gosden sont inconnues et c’est un candidat à la victoire. Troisième, tout près, des Norfolk Stakes (Gr2) pour sa deuxième sortie, Silver Line (Dark Angel) a aussi une chance à défendre. Le représentant de Godolphin est, avec Mehmas et Ardad, l’un des candidats à la victoire.

Ensuite, c’est plus compliqué avec des poulains qui vont tenter de passer au niveau supérieur avec réussite. Aidan O’Brien et Coolmore compteront sur Intelligence Cross (War Front). Le poulain reste sur une facile victoire dans son maiden, pour sa deuxième sortie. Il tentera de monter de catégorie avec succès, tout comme Love Dreams (Dream Ahead).

PRINCESS OF WALES’S ARQANA RACING CLUB STAKES (GR2)

The Grey Gatsby a la pointure

Ils sont sept au départ des Princess of Wales’s Arqana Racing Club Stakes, Gr2 sur 2.400m. Il y aura un cheval élevé en France au départ de cette épreuve, avec The Grey Gatsby (Mastercraftsman), né au haras du Cadran. Le pensionnaire de Kevin Ryan a la pointure d’un tel lot mais, étonnamment, il n’est pas le favori de la course. Tout ne s’est pas bien passé pour lui en 2016. Il a dû faire l’impasse sur Meydan suite à un petit souci. Après cela, la météo a joué contre lui. The Grey Gatsby a été déclaré forfait dans le Tattersalls Gold Cup (Gr1) en raison du terrain souple. Pour sa rentrée, il s’est classé quatrième des Prince of Wales’s Stakes (Gr1). Il était nettement dominé mais le terrain était souple ce jour-là et il déteste cela. La "ligne" du Gr1 de Royal Ascot est franchement mauvaise, comme nous l’avons vu dans les Eclipse Stakes (Gr1). Mais elle n’a pas vraiment de valeur car le terrain souple avait faussé bien des performances dans les "Prince of Wales’s". The Grey Gatsby, s’il fait sa vraie valeur, est le cheval à battre.

Le favori de la course est Exosphere (Beat Hollow). Si The Grey Gatsby a pu décevoir à Royal Ascot, il faut dire la même chose de ce représentant de Juddmonte Farms, seulement huitième – à 19 longueurs – des Hardwicke Stakes (Gr2). Exosphere avait auparavant remporté les Jockey Club Stakes (Gr2) facilement, deux longueurs devant Simple Verse (Duke of Marmalade). Cette dernière lui rendait cependant du poids et elle n’était pas à 100 %. Le terrain souple à Royal Ascot n’a peut-être pas plu à Exosphere, même s’il avait déjà beaucoup séché lors des Hardwicke Stakes. Le pensionnaire de Sir Michael Stoute doit rassurer, mais il n’a pas encore montré détenir le niveau d’un cheval comme The Grey Gatsby. Il a déjà bien couru à Newmarket, mais ce n’était pas sur le July Course.

Elite Army (Authorized), un représentant de Godolphin, est aussi en vue. Il reste sur une deuxième place dans les Duke of Edinburgh Stakes, l’un des importants handicaps de Royal Ascot. Le pensionnaire de Saeed bin Suroor avait été malheureux en fin de course. Gagnant de Listed, Elite Army devra avoir progressé pour l’emporter face à des chevaux de Gr2, voire de Gr1 comme The Grey Gatsby.

Big Orange (Duke of Marmalade) est le tenant du titre. Mais il reste plutôt un stayer. Cependant, il est dur et capable d’aller devant en résistant longtemps aux différentes attaques. Il retrouvera son dauphin de 2015, Second Step (Dalakhani). C’est une possibilité pour une petite place.