L’attraction ultra

Autres informations / 16.07.2016

L’attraction ultra

MAISONS-LAFFITTE, DIMANCHE

PRIX EUGÈNE ADAM - GRAND PRIX DE MAISONS-LAFFITTE (Gr2)

L’attraction Ultra

Ce Prix Eugène Adam (Gr2) 2016 est l’occasion de revoir en piste le meilleur 2ans français de 2015, Ultra (Manduro), invaincu en trois sorties dont le "Jean-Luc Lagardère" (Gr1). Il a d’ailleurs gagné ce Gr1, couru à Longchamp et sur 1.600m, devant le futur classique Galileo Gold (Paco Boy). Ultra était donc, grâce à ce succès, l’espoir français numéro 1 dans les classiques 2016 et son entraîneur, André Fabre, faisait même de lui un cheval de Derby (Gr1). Mais, en raison d’un suros, Ultra a été indisponible tout au long du premier semestre et ne fait son retour que dimanche. Le cheval s’est notamment exercé sur 1.600m à Saint-Cloud, il y a trois semaines environ. Il doit sans doute être assez prêt, mais il affronte ici des adversaires qui ont l’avantage d’avoir couru, alors que lui va découvrir les parcours en ligne droite et la distance de 2.000m.

André Fabre bien armé. Outre Ultra, André Fabre présente trois autres chevaux dans ce Gr2. Parmi eux, il y a Bueller (Medaglia d’Oro) – présent lors du galop de Saint-Cloud – qui est certainement là pour assurer le train de la course. Compagnon de couleurs d’Ultra – Godolphin – Spectroscope (Medaglia d’Oro) a gagné avec beaucoup de marge une course B à Saint-Cloud le 28 juin. Ce cheval s’affirme au fil de ses courses et prend de l’expérience. Il a besoin de passer un nouveau cap pour briller ici sur 2.000m en ligne droite, mais il possède assez de galop pour bien faire ici.

Enfin, le dernier cheval du team Fabre est Craven’s Legend (Invincible Spirit). Ce frère de la classique Chicquita (Montjeu) a également passé quelques caps depuis plusieurs semaines. Il n’a pas été revu depuis sa nette victoire à Deauville du 15 mai (devant Mont Ormel) et la surprise dans ce Gr2 peut venir de lui, car il possède assurément beaucoup de talent, mais n’a pas eu l’occasion de le montrer encore au niveau des Groupes.

Deux battus du "Jockey Club". Ce Prix Eugène Adam est la première consolante du Prix du Jockey Club. On retrouve deux candidats du Derby français au départ : Golden Bridge (Montmartre) et Raseed (Dubawi). Pensionnaire de Charles Gourdain, Golden Bridge avait été la bonne surprise du "Jockey Club". Sans avoir l’ouverture assez tôt, il avait pris une très bonne sixième place. Il doit confirmer ici. Quant à Raseed, il avait survolé le Prix Noailles (Gr3) et a plutôt déçu début juin à Chantilly. Après un bon parcours, il est resté là, terminant neuvième. Mais Freddy Head, son entraîneur, avait indiqué qu’il n’avait pas pu préparer le cheval comme il le souhaitait. Raseed cherche donc à rebondir ici.

Un premier test pour Heshem. Heshem (Footstepsinthesand) possède du talent et il aurait pu s’aligner au départ du Prix du Jockey Club, mais il est encore un peu tendre, raison pour laquelle son entourage n’a pas voulu le mettre dans le rouge trop tôt. Ici, il fait donc son entrée dans les courses de Groupes, alors qu’il n’a pas été revu depuis le 28 avril 2016. En classe pure, il a les moyens de jouer un premier rôle.

Viserano après l’impasse du "Jockey Club". Cheval de talent, mais un peu compliqué à gérer, Viserano (Rock of Gibraltar) a volontairement fait l’impasse sur le Prix du Jockey Club après sa deuxième place du Prix La Force (Gr3) derrière Cloth of Stars (Sea the Stars). Son entourage a préféré viser ces épreuves de consolation avec Viserano afin de ne pas mettre le cheval sous pression.

ENGAGEMENTS DANS LES GROUPES

Raseed : "Arc de Triomphe"

Heshem : "Arc de Triomphe"

Kidmenever : "Arc de Triomphe" & Grand Prix de Vichy

Ultra  : "Arc de Triomphe"