Le coup de reins dévastateur d’alsaker

Autres informations / 23.07.2016

Le coup de reins dévastateur d’alsaker

LA TESTE-DE-BUCH, SAMEDI

PRIX BURKEGUY – WATHBA STUD FARM CUP (Listed PA)

Le coup de reins dévastateur d’Alsaker

Toujours invaincu cette année, Alsaker (Af Albahar) se présentait comme un adversaire de taille dans ce Prix Burkeguy – Wathba Stud Farm Cup (Listed PA). La victoire de Tayf, quelques minutes auparavant, a renforcé sa candidature, sachant qu’Alsaker venait de le devancer dans le Qatar Derby des pur-sang arabes de 4ans (Gr1 PA). La ligne semblait bonne et le pensionnaire d’Élisabeth Bernard a justifié en piste son statut de favori.  

Il a très nettement créé la différence dans la ligne droite, avant de décrocher une facile victoire. Son entraîneur avait expliqué avant la course : « J’ai joué le jeu de la vitesse avec Alsaker aujourd’hui, car j’aimerais lui concocter un programme qui passe par Istanbul puis Abu Dhabi. Étant sur place, le cheval est un petit peu plus tendu que d’ordinaire et je pense que les 1.900m du Prix Dormane auraient été un peu longs pour lui. C’est pourquoi je le présente dans cette Listed. »

Au-dessus du lot. Dotée d’une grande action, Tharwah (Munjiz) a fait du train aux avant-postes, avec le futur lauréat dans son sillage. Alsaker n’a pas été sollicité par Julien Augé dans la première partie de la ligne droite, et il est venu librement. À mi-ligne droite, le jockey l’a simplement sollicité aux bras et le cheval a facilement pris l’ascendant pour s’imposer de plus de deux longueurs, laissant une impression de facilité. C’est finalement Majida (Majd Al Arab) qui vient prendre la deuxième place à Tharwah. Cette dernière s’est très bien défendue jusqu’au bout, privant son compagnon d’entraînement Djelamer (Amer) d’une place sur le podium.

Direction la Turquie ou l’Angleterre. Élisabeth Bernard était soulagée par la victoire de son protégé : « Vous savez, quand on regarde le programme, un mois auparavant, on est persuadé que l’on va gagner. Et puis, plus la course approche, plus on doute. Cinq minutes avant le départ, on est liquéfié… donc je suis rassurée ! Je pensais que ce serait un galop, cela a bien été le cas. » Le choix de le présenter sur plus court a donc été judicieux : « Oui, je le trouvais un peu allant, mais il a vraiment une vitesse intrinsèque, c’est sûr ! Pour la suite, je vais en discuter avec Jean-Pierre Deroubaix. J’aimerais aller en Turquie. Je ne sais pas si c’est prudent actuellement et lui pensait plutôt à l’Angleterre. J’adore le champ de courses d’Istanbul et le Malazgirt Trophy (Gr1 PA) sera une course parfaite pour lui. C’est une épreuve que nous avons déjà gagnée par le passé. Je pense qu’on va aller là-dessus au mois de septembre. »

Ce Prix Burkeguy- Wathba Stud Farm Cup fait partie du Festival international de courses de chevaux arabes du cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan. Cette série de la Wathba Stud Farm Cup permet de soutenir les "petits" éleveurs de chevaux arabes à travers le monde. Quatre dates sont prévues en France cette année. Trois se sont déjà déroulées. La prochaine, le Prix Nedjari, est prévue le 27 septembre prochain, sur l’hippodrome de Bordeaux-Le Bouscat.

Le propre frère de Bint Jakkarta. Alsaker est né chez Hassan Mousli et Nada Mousalli. Son père Af Albahar UAE (Amer) n’a que sept partants en France, dont deux black type. Il est stationné au haras de Thouars, dans le Lot-et-Garonne. Alsaker est donc un propre frère de Bint Jakkarta qui a remporté l’Al Rayyan Cup (Gr1 PA) à Deauville il y a deux ans, sur cette distance des 2.000m. Cette fratrie compte également Al Charif (Akbar), un frère utérin d’Alsaker, qui fut le meilleur poulain de 3ans en 2009 à Saint-Cloud, après son succès dans le Qatar Total French Arabian Breeder’s Challenge (Gr1 PA).