Le "fr" peace envoy prend rendez-vous avec le "morny" ou les "phoenix

Autres informations / 17.07.2016

Le "fr" peace envoy prend rendez-vous avec le "morny" ou les "phoenix

CURRAGH (IE), SAMEDI

ANGLESEY STAKES (GR3)

Le "FR" Peace Envoy prend rendez-vous avec le "Morny" ou les "Phoenix"

Peace Envoy (Power) a laissé une belle impression en enlevant les Anglesey Stakes (Gr3). L’élève de Team Hogdala – les parents d’Anna Drion (Coulonces Consignment) – a patienté en quatrième position. Il a pris le meilleur à un peu moins de deux cents mètres du but et n’a plus été revu par ses rivaux, s’imposant par un peu moins d’une longueur. Psychedelic Funk (Choisir) est deuxième, une demi-longueur devant Mirdif (Kodiac).

Peace Envoy remporte son premier Groupe, lui qui s’était déjà imposé au niveau Listed. Il s’était ensuite classé quatrième des Norfolk Stakes (Gr2), puis deuxième des Railway Stakes (Gr2), au Curragh, en courant à quinze jours. Peace Envoy appartient à la première production de l’étalon Coolmore Power. Aidan O’Brien a expliqué : « Il progresse. C’est un cheval imposant. Nous pensions qu’il allait progresser et c’est le cas. Nous sommes très contents de lui. Chaque semaine, il grandit. Il devient plus grand et plus fort et progresse aussi mentalement. Ryan Moore était très content de lui. Il était confiant après l’avoir monté le matin et il le connaît bien. Il pourrait revenir au Curragh pour les Phoenix Stakes, si Caravaggio ne court pas cette course, ou aller vers le Prix Morny. Sur ce qu’il montre aujourd’hui, les 1.400m ne seront pas un problème. Il me rappelle beaucoup Rock of Gibraltar. Je connais bien "Rock" et il est vraiment très semblable à lui, même s’il a encore du chemin à faire, évidemment. »

Caravaggio (Scat Daddy) n’est autre que l’impressionnant gagnant des Coventry Stakes de Royal Ascot. Aidan O’Brien veut donc éviter de faire s’affronter Caravaggio et Peace Envoy, qui est certainement un ton en dessous. Mais si Peace Envoy venait à courir le Darley Prix Morny (Gr1), il affronterait l’autre 2ans ayant laissé une très grosse impression à Royal Ascot : l’américaine Lady Aurelia (Scat Daddy), qui a explosé l’opposition dans les Queen Mary Stakes (Gr2).