L’heure du test pour maquette

Autres informations / 09.07.2016

L’heure du test pour maquette

CHANTILLY, DIMANCHE

PRIX CHLOÉ (GR3)

L’heure du test pour Maquette

Elles sont dix dans le Prix Chloé (Gr3) et une pouliche s’y présente invaincue. Il s’agit de la moins expérimentée du lot, Maquette (Tapit). La représentante de Juddmonte Farms avait remporté son maiden dans un bon style en octobre 2015, puis n’a fait sa rentrée qu’au début du mois de juin, dans le Prix du Haras de Compiègne (B). Certainement victime de problèmes de santé, elle a convaincu pour son retour en compétition et, dimanche, elle monte plusieurs marches d’un coup. Maquette est certainement une pouliche de Groupe, mais elle aura face à elle des concurrentes plus expérimentées et, pour certaines, déjà aguerries au plus haut niveau.

Fireglow, des ambitions légitimes. L’anglaise Fireglow (Teofilo) a déjà fait ses preuves au niveau Gr1. Cette pensionnaire de Mark Johnston s’est notamment classée quatrième des 1.000 Guinées de Newmarket, battue par la championne Minding (Galileo), Ballydoyle (Galileo), laquelle aurait pu devenir classique si elle n’avait pas connu des soucis de santé, et elle terminait à une encolure d’Alice Springs (Galileo), gagnante ce vendredi des Falmouth Stakes (Gr1). Fireglow reste sur une onzième place dans les Coronation Stakes (Gr1). C’est une sortie à oublier totalement. Elle a été fortement gênée au moment d’accélérer et William Buick n’a pas insisté ensuite. Fireglow ne se serait pas imposée dans les Coronation Stakes, car elle paraissait battue au moment de l’incident après avoir évolué dans un groupe de tête qui, dans l’ensemble, s’est effondré pour finir. Fireglow peut décrocher son Groupe ce dimanche et elle vaut mieux qu’un Gr3.

Aim to Please le mériterait. Victime d’ennuis de santé à 2ans, Aim to Please (Excellent Art) a joué de malchance cette année. Elle n’a pas été heureuse dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et a ensuite été contrariée dans le Prix de Sandringham (Gr2) où, si elle n’avait pas eu de problème de trafic, elle aurait certainement pu prendre la deuxième place. Aim to Please a sa place sur le podium. Elle retrouvera Besotted (Dutch Art), qui l’a devancée de peu dans le Prix de Sandringham. Elle a les moyens de prendre sa revanche sur cette dernière, mais Besotted doit confirmer ici sa récente deuxième place au niveau supérieur.

Chartreuse (Lawman) a montré un regain de forme en remportant le Prix La Sorellina (L) avec du style. Sur le "papier", la pensionnaire de Freddy Head peut viser une place, mais elle s’annonce barrée, théoriquement, par d’autres pouliches. Jean-Claude Rouget aura deux pensionnaires au départ : War Flag (War Front) et Magnolea (Acclamation). War Flag est très régulière, n’ayant jamais fini plus loin que deuxième. Elle reste sur un succès dans une "B" sur la P.S.F. de Chantilly. Le bon terrain lui plaira, mais cela ne s’annonce pas suffisant pour vaincre ce lot. Quant à Magnolea, elle a montré ses limites au niveau Listed. Face à des pouliches de Groupe comme Fireglow ou Aim to Please, cela sera très compliqué. Ce sera aussi difficile pour les deux concurrentes allemandes, Monaco Show (Kheleyf) et Tickle Me Blue (Iffraaj), tout comme pour Switching (Street Cry), pas revue depuis sa quatrième place dans le Prix Finlande (L).