Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ryu seungho : « faire en sorte que les courses coréennes soient reconnues mondialement. »

Autres informations / 19.07.2016

Ryu seungho : « faire en sorte que les courses coréennes soient reconnues mondialement. »

LE PREMIER MEETING INTERNATIONAL DE CORÉE

Ryu Seungho : « Faire en sorte que les courses coréennes soient reconnues mondialement. »

Le Korea Racing Authority va lancer son premier meeting international qui aura lieu le 11 septembre. Deux épreuves de niveau Gr1 local se disputeront sur l’hippodrome de Séoul : le Korea Cup sur 1.800m P.S.F. et le Korea Sprint sur 1.200m P.S.F. Senior manager responsable de ces épreuves internationales, Ryu Seungho a répondu à nos questions.

Jour de Galop - Comment est née l’idée de ce meeting international ?

Ryu Seungho - À partir du xixe siècle, on trouve les traces des premières courses hippiques disputées en Corée. Mais ce n’est que lors de la dernière décennie que nos courses ont commencé à se développer sur le plan international. Le Korea Racing Authority a accueilli l’Asian Racing Conference en 2005 et nous avons créé un challenge international des jockeys la même année. En 2013, nous avons organisé notre première épreuve internationale, le SBS Goodwill Cup, à Séoul. Nous avons ensuite envoyé quelques-uns de nos chevaux courir au Japon. Depuis, nous avons lancé un programme international et, en 2015, nous avons ouvert des courses supplémentaires pour les chevaux étrangers. Plus tôt cette année, deux de nos chevaux, Cheongu et Success Story, ont voyagé jusqu’aux Émirats Arabes Unis pour participer au Dubai World Cup Carnival. Success Story a terminé troisième de ses deux courses. Il a notamment fini derrière le champion américain California Chrome lorsqu’il préparait le Dubai World Cup. En avril, nous avons appris que notre demande pour que certaines de nos courses de Groupe soient ajoutées au Blue Book de l’International Cataloguing Standards [le catalogue des courses black type, ndlr] avait été acceptée.

Six courses, dont le Korea Sprint, apparaissent depuis le mois de juillet dans ce catalogue. C’est le bon moment pour nous d’accueillir ces courses internationales avec des partants européens, pour faire en sorte que les courses coréennes soient mondialement reconnues.

Quel est le but à atteindre avec la création des deux épreuves internationales ?

Nous voulons développer les courses coréennes pour qu’elles accèdent à la partie 1 du catalogue des courses internationales. Et nous espérons que, dans le futur, ces deux épreuves pourront atteindre le niveau Gr3, voire Gr1.

Pourquoi faire courir ces deux épreuves internationales sur le sable et non sur le gazon ?

Nous n’avons pas de piste en gazon. Mais nous sommes dans un processus de conception d’une piste en gazon à Séoul dans un proche avenir.

Quel est le niveau des courses coréennes ?

Nous sommes dans la partie 2 du catalogue international des épreuves de Groupe avec six courses, ce qui signifie que quelques-uns de nos meilleurs chevaux ont des ratings internationaux avoisinant 100.

LES ALLOCATIONS DU MEETING INTERNATIONAL

L’organisation propose des aides au transport.

- The 1st Koera Cup (1.800m, 3ans et plus, sable, corde à gauche)

Allocation totale : 1.000.000.000 won sud-coréens (environ 793.571 €)

Allocation au vainqueur : 560.000.000 won sud-coréens (environ 444.386 €)

Prime au propriétaire du vainqueur : 426.776.200 won sud-coréens (environ 338.772 €)

- The 1st Koera Sprint (1.200m, 3ans et plus, sable, corde à gauche)

Allocation totale : 700.000.000 won sud-coréens (environ 555.634 €)

Allocation au vainqueur : 392.000.000 won sud-coréens (environ 311.386 €)

Prime au propriétaire du vainqueur : 298.743.200 won sud-coréens (environ 237.153 €)