Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

West kap, une étoile qui va confirmer à paris

Autres informations / 23.07.2016

West kap, une étoile qui va confirmer à paris

CLAIREFONTAINE, SAMEDI

PRIX DE L’OUDON (PELOTON A)

West Kap, une étoile qui va confirmer à Paris

À la simple lecture de son pedigree, associé au nom de son entraîneur, Guillaume Macaire, on pouvait facilement comprendre pourquoi West Kap (Kapgarde) était favori du Prix de l’Oudon (Peloton A), ce samedi à Clairefontaine. Frère de So French (Poliglote), lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 2016 et de Device (Poliglote), quintuple gagnant de Groupe, West Kap était logiquement très attendu après sa deuxième place de débuts, déjà sur les haies de Clairefontaine. West Kap a fait mieux que confirmer sa première sortie. Il a laissé une très belle impression en s’imposant de six longueurs. Plus tardif que ses frères, West Kap devrait très bien vieillir et il doit répéter à Paris. Son comportement laisse en effet présager qu’il ne sera pas dérangé par le profil d’Auteuil, car il est posé dans un parcours. Très bien né et visiblement doué, nous lui attribuons une JDG Jumping Star.

D’abord placé dans la seconde moitié du peloton par son jockey James Reveley, West Kap a gagné quelques rangs le long de la corde, à un tour de l’arrivée. À ce moment du parcours, il a été légèrement contrarié, mais il a poursuivi sa progression. Dans le tournant final, sans faire d’efforts, il s’est retrouvé à hauteur des chevaux de tête, Kauto Berry (Redback) et Néchi (Soave). Il s’est assuré nettement l’avantage pour aller sur la dernière haie, avant de creuser l’écart sur le plat. Mainmise (Al Namix) a bien prolongé son effort entamé à l’abord du dernier tournant pour se classer deuxième devant Néchi. « Aujourd’hui, je l’avais plus sur la main, a déclaré son jockey James Reveley au micro d’Equidia. Il a eu un bon parcours et il a gagné facilement. C’est un très bon sauteur. Il y a certains espoirs à son égard et j’espère qu’il sera aussi bon que ses frères. »

Le frère de So French et Device. Élevé par Marie-Christine et Benoît Gabeur, West Kap est un fils de Kapgarde et de Westonne (Mansonnien), gagnante du Prix Fleuret (Gr3), déjà sous l’entraînement Macaire et pour les couleurs de Magalen Bryant. Westonne a produit So French, gagnant du Grand Steeple, du Prix Maurice Gillois (Gr1) et du Prix Finot (L) et Device, lauréat de cinq Groupes, dont le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) et troisième du Prix Cambacérès (Gr1). Deuxième mère de West Kap, Fassonwest (Dom Pasquini) a gagné deux de ses trois sorties en haies. Comme son petit-fils et sa fille Westonne, elle défendait l’entraînement de Guillaume Macaire. Outre Westonne, Fassonwest a produit Off by Heart (Kapgarde), vainqueur des Prix Edmond Barrachin et La Périchole (Grs3), Westos (Nikos), gagnant du Prix Roger de Minvielle (L), troisième des Prix d’Indy et Général de Saint-Didier (Grs3) et Nagging (Nikos), vainqueur lui aussi du Prix Roger de Minvielle. La troisième mère de West Kap, Feuille d’Automne (Crystal Palace) a donné Nononito, lauréat du Prix du Cadran (Gr1) et troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) avant de devenir un "top étalon" d’obstacle.