Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Zelzal affole les compteurs

Autres informations / 10.07.2016

Zelzal affole les compteurs

Zelzal affole les compteurs

CHANTILLY, DIMANCHE - PRIX JEAN PRAT (Gr1). 1’34’’48 ! C’est le temps qu’il a fallu à Zelzal XX (Sea the Stars) pour parcourir les 1.600m du Prix du Jean Prat (Gr1). Un record ! Le record de ce Gr1 (sur 1.600m depuis 2005) mais aussi du parcours des 1.600m sur la piste du Jockey Club à Chantilly (qui était de 1’34’’60).

À l’issue d’une course rythmée grâce à son leader – la pouliche Positive Vibration (Canford Cliffs) –, Zelzal est venu facilement à mi-ligne droite et son accélération lui a permis de déposer Stormy Antarctic (Stormy Atlantic) et la pouliche Spectre (Siyouni). Considérée comme l’opposante principale à Zelzal, Nemoralia (More than Ready) – deuxième des Coronation Stakes (Gr1) – a attendu en dernière position. Elle a tenté de venir en profitant du sillage de l’accélération de Zelzal, mais le représentant d’Al Shaqab Racing a appuyé bien plus fort qu’elle sur l’accélérateur. Nemoralia se classe quatrième.

Pas le même cheval que dans la Poule d’Essai. Zelzal était le favori de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), dans laquelle il s’est présenté invaincu en deux sorties (dont la 6.000e victoire pour son entraîneur). Mais, dans cette édition courue à Deauville en ligne droite, il a « manqué d’expérience », avait indiqué son entraîneur, à chaud. Cette fois, de retour sur un parcours avec tournant qu’il connaît et sur lequel il a notamment remporté le Prix Paul de Moussac (Gr3), Zelzal a su faire parler son accélération. Ce n’était pas le même cheval qu’à Deauville et il prend d’ailleurs une revanche éclatante sur First Selection (Diktat), deuxième en mai sur la côte normande et septième ici.

Suite à ce succès, Zelzal a fait dire à son entraîneur : « Sa force, c’est son accélération. Le temps de la course est très bon. Ils ont battu le record, mais je n’aime pas trop cela. Cela laisse des traces. Et puis je me souviens toujours de l’édition de la Poule d’Essai des Poulains remportée par Victory Note. Ils avaient battu le record et les chevaux n’ont pas répété ensuite... Pour l’instant, nous allons réfléchir concernant le programme de Zelzal. Nous verrons comment il rentre de sa course. »

Jean-Claude Rouget, le seul entraîneur français gagnant de Gr1 avec les 3ans en 2016

Cela a été dit, écrit et réécrit cette année : Jean-Claude Rouget réalise une année 2016 extraordinaire avec ses 3ans. Après la Poule d’Essai des Pouliches, le "Saint-Alary", le "Jockey Club" et le "Diane", le voilà titulaire du "Jean Prat", l’avant-dernier Gr1 pour seuls 3ans de l’année en France (sans oublier les Coronation Stakes de Qemah XX à l’étranger). Pour l’instant, seule la Poule d’Essai des Poulains lui a échappé. Et comme elle a été remportée par Aidan O’Brien (The Gurkha), Jean-Claude Rouget est le seul entraîneur français qui a gagné un Gr1 avec les 3ans à ce stade de la saison cette année. « En début de saison, cela pouvait paraître présomptueux d’annoncer cette génération dorée, a commenté l’entraîneur. Mais, finalement, les résultats sont là. Nous savions que nous avions les chevaux pour les belles épreuves. Mais encore fallait-il qu’ils n’aient aucun problème. Et à l’exception de Jadhaba, qui a connu des petits soucis, tous ont pu être présents pour leurs grands rendez-vous. À l’automne dernier, tout s’annonçait déjà bien. Et aux chevaux déjà en place se sont ajoutés Mekhtaal et Zelzal qui ont débuté plus tardivement, en mars, en très bons chevaux. »

Au 10 juillet au soir, 27 courses de Groupe pour 3ans se sont courues en France. Jean-Claude Rouget en a gagnées treize, soit 48 % de ces épreuves (sachant qu’il ne les a pas toutes courues). Ensuite, quasiment toutes les autres courses de Groupe pour 3ans ont été remportées par des entraîneurs différents. Seul André Fabre en a deux à son palmarès, grâce à Cloth of Stars (Sea the Stars).

Tableau - Les entraîneurs victorieux dans les Groupes de 3ans en France

Un troisième cheval de Gr1 sur le mile en 2016 pour Al Shaqab Racing

Zelzal est le troisième vainqueur de Gr1 sur le mile chez les 3ans cette année pour les couleurs d’Al Shaqab Racing. Son succès s’ajoute à celui de Qemah XX (Danehill Dancer) dans les Coronation Stakes (Gr1) à Royal Ascot, et à ceux de Galileo Gold (Paco Boy), auteur du doublé 2.000 Guinées - St James’s Palace Stakes (Grs1).

Rattrapage réussi pour Stormy Antarctic. Après sa nette victoire dans les Craven Stakes, Stormy Antarctic était l’un des chevaux en vue pour les 2.000 Guinées de Newmarket (Gr1). Il n’y avait pas répondu présent. Plus revu depuis, il a réussi son rattrapage dans ce Prix Jean Prat, prenant la deuxième place à la lutte. Présent à Chantilly, son entraîneur, Ed Walker, nous a raconté : « Je suis ravi qu’il se soit retrouvé après une telle contre-performance dans les "Guinées", où son résultat était très décevant. Nous étions très préoccupés en raison de sa blessure. Nous nous demandions s’il reviendrait au niveau, et en forme, et s’il serait capable de produire la meilleure performance de sa carrière. Je pense que nous sommes battus par un très bon cheval ici. Nous avons plusieurs options pour lui car Georges [Baker, son jockey, ndlr] est convaincu, tout comme je l’étais avant cette course, que Stormy Antarctic peut réussir sur 2.000m sur le même type de terrain que ce dimanche. Cela nous ouvre beaucoup de portes. C'est un très bon cheval, nous en sommes convaincus. Il y a un Gr2 sur 2.000m à Deauville [le Prix Guillaume d'Ornano], ou sinon, faut-il aller sur le "Jacques Le Marois" ? Nous allons y réfléchir. »

Une Spectre combative. Lauréate du Prix Imprudence (Gr3) sur une piste très lourde, puis cinquième de la Poule d’Essai des Pouliches, Spectre effectuait ici une semi-rentrée. Elle a été l’une des premières assaillantes dans la phase finale. Zelzal a pris sa mesure facilement, mais Spectre ne s’est pas démobilisée, luttant jusqu’au bout avec Stormy Antarctic. Elle prend une très bonne troisième place face aux mâles et son entraîneur, Markus Münch, nous a dit : « La pouliche a été fantastique. Sa course est incroyable, même si elle est bien meilleure sur un terrain plus souple. Elle a un cœur en or. Spectre est une pouliche qui se bat toujours pour faire du mieux qu’elle peut. Aujourd'hui, elle a battu de très bons chevaux ; j’en suis ravi. Elle a déjà beaucoup couru cette année, j'aimerais bien l’emmener à Deauville mais je ne sais vraiment pas encore, c'est elle qui nous dira ! »

Pedigree : http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/Zelzal.pdf

Un deuxième produit prometteur pour Olga Prekrasa. Acheté 180.000 euros à la vente d’octobre 2014 par Al Shaqab Racing, Zelzal a été élevé au haras du Quesnay pour Valentin Timoshenko. Zelzal est le deuxième produit d’Olga Prekrasa (King’s Best) qui a gagné son maiden à Moulins. La troisième mère de Zelzal est State Crystal, gagnante des Lancashire Oaks (Gr3) et deuxième des Sun Chariot Stakes (Gr2 à l’époque). Cette famille se rattache à celle de Crystal Music, gagnante du Fillies’ Mile (Gr1) et à celle d’Ocovango XX (Monsun), lauréat du Prix Greffulhe (Gr2).

Le père de Zelzal est le classique Sea the Stars, meilleur cheval d’Europe en 2009 et frère de Galileo.