Brametot, première étoile du meeting deauvillais

Autres informations / 02.08.2016

Brametot, première étoile du meeting deauvillais

Brametot, première étoile du meeting deauvillais

PRIX LA BELLA VITA - PRIX D’ETREHAM (B) – DEAUVILLE, MARDI. Ce qu’a réalisé Brametot (Rajsaman) dans le Prix d’Etreham (B) sort vraiment de l’ordinaire. Le poulain de Gérard Augustin-Normand a raté son départ et s’est retrouvé en dernière position du petit peloton mené par Mate Story (Makfi), suivi par Incampo (Campanologist) et Staralix (Myboycharlie). Dès la sortie du tournant final, Brametot est venu très vite et s’est retrouvé sur la ligne des premiers. Le poulain a continué d’accélérer et s’est détaché facilement, laissant une très belle impression. En laissant sur place Mate Story, il a écœuré le pensionnaire de David Smaga qui a perdu son action. Incampo s’est alors retrouvé à la lutte pour la deuxième place avec Soaring Eagle (Cape Cross), conservant une encolure au passage du poteau. Mais Brametot était loin devant, et le pensionnaire de Jean-Claude Rouget ne jouait visiblement pas dans la même cour.

Direction le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage. Brametot avait débuté victorieusement dans le Prix Duplex (F), couru cette année sur cette piste. Il avait dominé sûrement Xaarino (Kendargent), qui a ouvert son palmarès dès sa sortie suivante. Jean-Claude Rouget nous a dit : « Il avait déjà fait un "truc" en débutant, car il battait un poulain estimé. Mais là, il est encore plus impressionnant. Ce n’est pas facile de refaire ainsi autant de terrain en si peu de temps. Nous pourrons aller beaucoup plus haut. Il est possible qu'il coure le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L), le 20 août, qui est très bien doté.» Vu l’impression de facilité laissée par Brametot, nous lui attribuons une JDG Rising Star.

La première génération de Rajsaman. À la question de savoir si Brametot serait le premier gagnant classique de son père, Rajsaman, Jean-Claude Rouget a répondu en rigolant : « C’est prévu comme cela, en effet ! » Brametot appartient à la première production de Rajsaman, étalon au haras de la Cauvinière. Il est actuellement en tête des étalons de première production en France. Pour le moment, vingt et un de ses produits ont couru sur le sol français. Six ont gagné.

La famille de Monsun. Brametot a été acheté foal à Arqana, en décembre 2014, par Sylvain Vidal, pour 26.000 euros. Il était présenté par le haras du Logis et a été élevé par H. Cardemil. Sa mère est une jument allemande, Morning Light (Law Society), gagnante de deux courses et qui a déjà produit Mulan (Marju), deuxième du Grand Prix du Nord (L) et d’un Gr3 en Allemagne. Morning Light est une sœur de Monsun. Cette famille est aussi celle de Molly Malone, lauréate d’un Qatar Prix du Cadran (Gr1).

Fiche Arqana

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 34’’87

1.000m à 600m : 26’’25

600m à 400m : 12’’63

400m à 200m : 11’’69

200m à l’arrivée : 11’’90

Temps total  1’37’’34