Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Élevage / 27.09.2016

Dalakhani prend sa retraite

Dalakhani prend sa retraite

Les Aga Khan Studs ont annoncé ce mardi la fin de la carrière d’étalon de Dalakhani, à l’âge de 16ans. Le fils de Darshaan était arrivé cette année au haras de Bonneval, après douze saisons de monte à Gilltown Stud, en Irlande. Dalakhani souffre d’une maladie cancéreuse qui ne lui permet plus de saillir, mais le cheval va profiter de sa retraite dans les herbages du haras d’Ouilly, au côté d’un autre étalon influent, Linamix, aujourd’hui âgé de 29ans. Georges Rimaud, manager des Aga Khan Studs, a confié : « Nous regrettons vivement cette situation. Dalakhani a toujours été un étalon très populaire, en particulier auprès des éleveurs français, qui l’ont beaucoup soutenu lorsqu’il était en Irlande et également à son arrivée en France. Le cheval avait 115 juments inscrites. Ses produits continuent de faire parler d’eux, comme on l’a vu tout récemment avec Pacific Angel, Golden Valentine et Candarliya. Il a aussi beaucoup de yearlings et de foals qui devraient permettre de maintenir son nom dans les palmarès des meilleures courses. »

Un gagnant classique, père de classiques. Comme cheval de course, Dalakhani a marqué les débuts des années 2000 et de la carrière de Christophe Soumillon, alors âgé de 22 ans. Sous l’entraînement d’Alain de Royer Dupré, il a remporté sept des huit courses qu’il a disputées au cours de sa carrière, n’étant battu que par son compagnon de couleurs Alamshar (Key of Luck) dans l’Irish Derby (Gr1). Dalakhani a remporté quatre Grs1, dont le Prix du Jockey Club et le Prix de l’Arc de Triomphe.

Au haras, il est à l’origine de huit vainqueurs de Gr1. Parmi eux se trouvent : la lauréate des Oaks irlandaises Moonstone ; Conduit qui a remporté le St Leger, les King George VI & Queen Elizabeth Stakes, deux Breeders’ Cups ; et Reliable Man XX, vainqueur au plus haut niveau dans les deux hémisphères et aujourd’hui lui-même étalon. Dalakhani est l’un des derniers pères de gagnants de Gr1 indemnes du sang de Northern Dancer.

Une grande lignée maternelle. Dalakhani représente l’une des plus prestigieuses familles des Aga Khan Studs. Sa mère, la grande Daltawa (Miswaki), a également donné naissance à Daylami, champion sur les pistes et étalon à succès, ainsi qu’à la mère de la gagnante du Dubai Sheema Classic Dolniya (Azamour) et à la grand-mère de la lauréate du Prix de l’Opéra Dalkala (Giant’s Causeway).

Dalakhani se distingue aussi comme père de mères. Son influence fait déjà ses preuves et il est le père de mère de 20 chevaux de Stakes, dont le récent dauphin du Derby d’Epsom, US Army Ranger (Galileo), un fils de la gagnante classique Moonstone.

Dalakhani en chiffres

- 1er Prix du Jockey Club, Prix de l’Arc de Triomphe, Prix Lupin, Critérium International (Grs1), Prix Niel, Prix Greffulhe (Grs2), Prix des Chênes (Gr3). 2e Irish Derby (Gr1). 

- père de huit gagnants de Gr1, dont quatre classiques

- père de 46 gagnants de Stakes et 76 performers de Stakes

- père de 58 % de gagnants par partants, toutes générations confondues