Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Daryasi va chercher Prince Ali

Courses / 28.09.2016

Daryasi va chercher Prince Ali

AUTEUIL, MERCREDI

PRIX PIOMARÈS

Surprise à l’arrivée du Prix Piomarès, ce mercredi à Auteuil. Proposé à la cote de 34/1, Daryasi (Muhtathir) a ouvert son palmarès dans cette compétition pour sa première sortie sous les couleurs de Clément Machado. Daryasi s’était classé deux fois septième dans les Prix Wild Monarch (L) et Port Said au premier semestre. Il effectuait sa rentrée directement dans un lot bien composé et il a visiblement évolué dans le bon sens. Attentiste, en troisième position, dans le parcours, alors que Takelot (Turtle Bowl) et Dream du Grand Val (Puit d’Or) animaient la course, Daryasi s’est rapproché en face le long de la grille extérieure. Entre les deux dernières haies, il est arrivé sur la ligne des chevaux de tête, avec Prince Ali (Kapgarde). Au saut de l’ultime obstacle, le poulain de Simon Munir et Isaac Souede paraissait pouvoir aller au bout facilement. Mais il a penché sur sa gauche et Daryasi, calé contre la lice des tribunes, a fini le plus vite pour l’emporter de trois quarts de longueur devant Prince Ali. François-Marie Cottin, entraîneur de Daryasi, nous a déclaré : « Il avait débuté de façon correcte au printemps. Aujourd’hui, nous l’avons monté de manière plus offensive et il a répondu présent. Il n’était pas spécialement affûté, mais il saute très bien. »

L’anglais Mont Lachaux (Astarabad) effectuait sa rentrée dans cette compétition en vue du Prix Cambacérès (Gr1). Il n’avait plus été revu depuis son succès dans le Prix d’Essai des Poulains, ce qui était prévu. Avant la course, il était un peu rond, beaucoup plus puissant qu’au premier semestre. Après avoir patienté en cinquième position il a fait un bon effort sur le plat pour conclure troisième. Sa performance de ce mercredi ne l’autoriserait pas à briguer la victoire dans la Grande Course de Haies des 3ans. Mais il va progresser physiquement sur cette sortie. D’autant qu’il découvrait la piste d’Auteuil.

Le meilleur élément de sa famille. Daryasi a été élevé dans l’Allier par Jean-Paul Gronfier et Bernard Jacquemont. Ce dernier est aussi à l’origine de Very Wood (Martaline), vainqueur de l’Albert Barlett Novices’Hurdle (Gr1). Daryasi est issue de Muhtathir, étalon au haras du Mézeray, et de Shahyasi (Kahyasi), placée lors de deux de ses trois sorties en plat. Il est le premier vainqueur de sa mère. Daryasi est le neveu de Shahdawar (Sendawar), lauréat de vingt courses. Sa troisième mère, Shardazar (Shardari) s’est classée deuxième de Listed en plat à Toulouse.