Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses / 27.09.2016

D'Vina confirme son leadership pour sa rentrée

AUTEUIL, SAMEDI

PRIX DE CHAMBLY (L)

D’Vina confirme son leadership pour sa rentrée

À l’image de Kalifko (Montmartre), meilleur poulain de 3ans sur les haies et vainqueur du Prix Robert Lejeune (L) pour sa réapparition automnale, D’Vina (Smadoun) n’a pas raté son retour à la compétition. La pouliche de Gérald Laroche et Jean-Louis Quiniou s’est imposée dans le Prix de Chambly (L) sous 69 kilos. Elle rendait du poids à toutes ses rivales et elle a répondu présente, confirmant son statut de meilleure pouliche de 3ans. À présent se pose la question de son programme. La solution de facilité serait de rester contre les femelles et d’aller sur le Prix Bournosienne (Gr3). Mais elle pourrait aussi affronter les poulains dans le Prix Cambacérès (Gr1). Elle devrait alors croiser la route de Kalifko, ce qui nous promettrait un superbe match.

Une menace nommée Salsaretta. Le Prix de Chambly n’a pas été une promenade de santé pour D’Vina. Elle a dirigé les débats comme elle en a l’habitude, sautant très bien, sauf la dernière haie. Cet obstacle, elle l’a franchi sur la même ligne que Salsaretta (Kingsalsa). Cette dernière s’est rapprochée sans faire d’efforts et elle a même pris l’avantage à D’Vina sur le plat. Mais calée contre le rail, D’Vina est revenue prendre le meilleur pour l’emporter d’une courte encolure. Richard Chotard, entraîneur de D’Vina, nous a dit : « Elle a mal sauté la dernière haie car son jockey a un peu fignolé. Il y a eu un peu d’émotion. Aujourd’hui, il y avait un peu de pression, elle faisait sa rentrée sous 69 kilos et son jockey, Dylan Ubeda, la découvrait. C’est moi qui ai choisi ce jockey, car il incarne la relève et c’est quelqu’un qui est disponible le matin. Il avait d’ailleurs sauté D’Vina le matin. Elle va aller sur le Prix Magne (L) puis nous viserons le "Cambacérès" ou le "Bournosienne", sachant que cette dernière course est un Gr3 et que nous avons déjà gagné un Gr3… Nous allons déjà la laisser recourir. »

Salsaretta a bien la pointure des bonnes. Absente depuis le 24 mai, date à laquelle elle s’était classée neuvième du Prix du Nivernais, Salsaretta avait auparavant conclu troisième du Prix Wild Monarch (L). Cette grande pouliche était magnifique d’état et prête à faire sa rentrée. Mais elle passait un test face à l’élite dans ce Prix de Chambly. Test qu’elle a réussi. Son jockey, Théo Chevillard, l’a montée à la perfection. Après avoir patienté parmi les dernières, elle a fait mouvement dans le tournant, sautant la dernière haie sur la même ligne que D’Vina. Sur le plat, elle a pris la tête, avant de se faire remonter par D’Vina tout à la fin. Sa performance lui donne le droit de rejoindre l’important bataillon de pouliches de son entraîneur François Nicolle, en vue du Prix Bournosienne. Ce dernier nous a dit : « Salsaretta avait bien débuté dans le Prix Finot. Au printemps, j’avais eu des chevaux malades et elle en a fait partie. Aujourd’hui, elle passait un test et elle a très bien couru. Son jockey l’a très bien montée. Elle va encore progresser. »

Autre bonne note, Gold in Love (Soldier of Fortune) a patienté dans la seconde moitié du peloton. Elle a réalisé une ligne droite prometteuse, finissant vite sur le plat pour accrocher la troisième place devant sa compagne d’entraînement Dabrovka (Dream Well).

Une sœur d’un placé de Listed en obstacle. D’vina a été élevée par Michel Pehu et Mme Laurent Barbier. Elle est issue du croisement entre Smadoun et Lady of Men (Lord of Men), restée inédite en compétition. La jument avait déjà produit Startling du Magny (Arvico), notamment deuxième du Prix Violon II (L). Mendhara (Mendez), sa deuxième mère, s’était placée quatrième du Prix Georges Trabaud (L) et elle a produit Mend’Lawyer (Sky Lawyer), qui s’est placé à Auteuil et à Enghien.