Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses / 27.09.2016

Hommage à André Adèle : le premier livre sur le grand maître de l'obstacle français

Hommage à André Adèle : le premier livre sur le grand maître de l’obstacle français

 Un livre riche en anecdotes. Successivement lad, jockey, garçon de voyage et premier garçon pour André Adèle, avant de devenir entraîneur à Machecoul, Thierry Rousteau a publié cet été un livre intitulé Hommage à André Adèle, aux éditions Yellow Concept. Dans cet ouvrage, qui fourmille d’anecdotes, l’auteur revient tout d’abord sur son apprentissage et son arrivée dans le monde des courses. Et il décrit évidemment les techniques d’entraînement de son patron : « Ce qui caractérisait Monsieur Adèle en dehors de ses résultats, c’était sa façon de travailler ses chevaux et surtout sa méthode pour leur apprendre à sauter : le manège, le travail en liberté sur les obstacles. J’ai vraiment apprécié cette méthode, c’était le respect du cheval en permanence et jamais de superflu (peu de pansage). Il disait : « Un lièvre, on ne le brosse pas, et pourtant, il court vite. » On replonge ensuite dans la logistique de l’écurie : « Il y avait, à la grande époque, en plus des cent vingt chevaux, d’autres cours : la Cour des Miracles que je n’ai pas connue, la Cour Lescalle où j’étais comme responsable, la Cour Howlett au Mesnil-le-Roi, où j’ai commencé ; c’étaient des succursales où on venait à plusieurs sortir les chevaux. »

Enfin un texte sur la méthode d’André Adèle ! Thierry Rousteau évoque également sa période en tant qu’entraîneur, au cours de laquelle il a appliqué les méthodes d’André Adèle, entraînant notamment le bon 4ans Kauto du Verger. L’auteur revient enfin sur les nombreux champions qui ont jalonné sa vie avec une belle galerie de portraits. Il a eu en outre la bonne inspiration de glisser quelques photos d’époque qui illustrent parfaitement l’ouvrage.

André Adèle a inspiré de nombreux professionnels de renom, comme Guillaume Macaire, Jean-Paul Gallorini et André Fabre, pour ne citer qu’eux. Tout le monde a entendu parler de ses méthodes et personne n’avait jusqu’à présent pris le temps d’écrire un ouvrage sur celles-ci. Hommage à André Adèle comble donc un vide. « Tout était dans ma tête, car j’étais passionné, nous a dit Thierry Rousteau. J’ai écrit pendant une quinzaine d’années. Écrire ce livre était comme une thérapie pour moi, car j’ai dû arrêter mon activité d’entraîneur et cela a été très dur. André Adèle était le centre d’Achères qui était un ancien hippodrome. Tous les jockeys, français comme étrangers, trouvaient qu’Achères était le meilleur centre du monde. Silvery Moon et Corps à Corps m’ont apporté quelques-uns de mes meilleurs souvenirs. Lors de l’édition du Grand Steeple remportée par ce dernier, je me souviens être parti chercher Chinco qui était tombé à la dernière haie. J’avais dit à son jockey de finir le parcours au galop et il avait conclu quatrième»

L’ouvrage de Thierry Rousteau mériterait bien l’organisation d’une séance de dédicace sur l’hippodrome d’Auteuil à l’automne.

Pour acheter Hommage à André Adèle : http://www.yellowconcept.fr/hommage-a-andre-adele-P161.html.