Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Jubilatoire face aux nouvelles venues

Courses / 27.09.2016

Jubilatoire face aux nouvelles venues

AUTEUIL, MERCREDI

PRIX DE NANTES

Jubilatoire face aux nouvelles venues

Bonne épreuve pour pouliches de 3ans, le Prix de Nantes peut parfois mener au Prix Bournosienne (Gr3). Créditée du top weight de 69 kilos, Jubilatoire (König Turf) avait confirmé les bons bruits dont elle avait fait l’objet préalablement à ses débuts en gagnant le Prix du Nivernais à Auteuil, au printemps. La pouliche d'Isabelle Pacault et Guy Cherel dominait un très bon lot et elle sera l’attraction du Prix de Nantes. Même pour sa rentrée, elle peut s’imposer.

Jubilatoire affrontera quelques nouvelles venues sur les obstacles, à l’image de Kapkicha (Kapgarde). Deuxième du Prix Finot (L), à une encolure de la lauréate, la pouliche du haras des Coudraies ne devrait pas décevoir. Bien au contraire, elle devrait jouer un premier rôle, car elle dispose d'une importante marge de progression et aura l’avantage d’avoir déjà couru au second semestre. Tarco (Turgeon) a déçu pour sa rentrée, à Auteuil, mais elle n’avait plus été revue depuis son succès à Compiègne en débutant, le 17 mai. Avec une course dans les jambes, on attend mieux de sa part. Respectivement quatrième et cinquième du Prix Finot derrière Kapkicha, Irish Sweeps (Irish Wells) et Desideria (Al Namix) doivent accuser des progrès et se rapprocher des trois premières places. On reverra avec intérêt Atlanta du Berlais (Poliglote), quatrième pour ses débuts à Auteuil, au premier semestre. Cette 3ans est une sœur de Bonito du Berlais (Trempolino) et Carlita du Berlais (Soldier of Fortune) et elle peut se révéler mercredi. Fille de la championne Princesse d’Anjou (Saint des Saints), Félicie (Saint des Saints) était tombée dans le Prix Finot et mérite d’être revue. Issue d’Une Sainte (Ungaro), invaincue en deux sorties en haies, French Girl (Poliglote) a fini septième du Prix Auricula en mars et effectuera sa grande rentrée. Son comportement dans augurera de l’avenir.