Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses - International / 27.09.2016

La grande journée des juments françaises en Italie

INTERNATIONAL

MILAN (IT), DIMANCHE

La grande journée des juments françaises en Italie

Les juments françaises ont triomphé dimanche à Milan, au cours de l’après-midi du Premio Vittorio di Capua (Gr1). Conformément à la triste habitude italienne, cette épreuve s’est déroulée avec 25 minutes de retard, sans aucune raison.

Waikika (Whipper) a remporté le Gr1, une victoire qui compte plus que toute une carrière. Cela couronne une progression exceptionnelle. Silver Step (Silver Frost) s’est imposée dans le Premio Elena e Sergio Cumani (Gr3), en tête d’un trio français, avec Okana (Zamindar) et Show Day (Shamardal).

Waikika a trouvé la course parfaite dans le Vittorio Di Capua. Immédiatement dans le dos du favori Kasperski (Footstepsinthesand), Gerald Mossé, a détendu la future lauréate. Il a attendu son moment, c’est-à-dire le poteau des deux cents derniers mètres, pour sortir. La pointe de vitesse de Waikika a fait la différence et la jument a trouvé le courage pour repousser Jallota (Rock of Gibraltar) dans les cent derniers mètres.

C’est du grand Gerald Mosse, simple et efficace, lui dont la jeunesse ne semble pas vouloir s’arrêter. Il a d’ailleurs expliqué : « J’ai eu un parcours en or et la jument a bien répondu. » Yann Barberot était aux anges : « Ce Groupe, c’est une course que je vise depuis longtemps. Waikika avait déjà bien couru à San Siro, quand elle avait terminé deuxième dans une Listed il y a deux ans. Elle aime la piste et a beaucoup progressé ces dernières semaines. Je ne l’avais jamais eue dans une forme pareille. Maintenant, on va savourer cette victoire très importante. Elle doit partir poulinière à la fin de la saison. Je ne sais pas si elle courra à nouveau. »

Waikika est la deuxième femelle capable de remporter le Vittorio di Capua depuis que la course est devenue un Gr1 en 1988. Avant elle, l’allemande Anna Monda (Monsun) avait réussi en 2005.

Le Premio Elena e Sergio Cumani a offert un spectacle de toute beauté dans les deux cents derniers mètres, quand le leader Dry Your Eyes a cédé. Cristian Demuro a trouvé le bon timing pour lancer Silver Step, un instant avant le retour en trombe de Okana et Show Day. La protégée de Pia Brandt a répondu avec courage pour s’imposer d’une encolure. Cristian Demuro est rentré aux balances sous les applaudissements de la foule de San Siro. Une petite consolation avant la grande déception de l’absence de La Cressonnière dans "l’Arc".