Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Institution / Ventes / 27.09.2016

« La relance du pari hippique » : un débat passionnant entre passionnés

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

« La relance du pari hippique » : un débat passionnant entre passionnés

La première soirée cocktail-débat organisée par Génération Galop sur le thème de la relance du pari hippique s’est tenue mardi soir sur l’hippodrome d’Auteuil. Une cinquantaine de professionnels de la filière et de journalistes étaient présents.

Un panel d’invités avait répondu à l’invitation de l’association. Le PMU était représenté par Samuel Loiseau (directeur marketing et client), Benoît Cornu (directeur de la communication), Stéphane Auffret (responsable flux et contenus hippiques), Bertrand Jacob (responsable offre et produits hippiques) et France Porteaux (responsable Business Unit hippique) ; à leurs côtés siégeait Olivier Delloye, directeur général de France Galop.

Génération Galop a présenté ses propositions, issues d’un travail collectif des membres et regroupées en quatre axes :

- propositions pour une plus grande visibilité et popularité du pari hippique ;

- propositions pour stimuler l’innovation dans la gamme et l’interface de jeu ;

- propositions pour soutenir plus spécifiquement le pari sur hippodrome ;

- propositions pour une segmentation de l’offre plus poussée afin de mieux coller aux attentes des clients.

Un dialogue constructif et animé s’est engagé, notamment grâce aux interventions des experts du pari hippique invités par Génération Galop : Pierre Laperdrix, journaliste à Jour de Galop, et Emmanuel Roussel, cofondateur de Jour de Galop et ancien rédacteur en chef d’Equidia.

De nombreuses idées formulées ont retenu l’intérêt des représentants du PMU, notamment la proposition de mettre l’ensemble des données servant de base aux paris hippiques en open source afin de stimuler l’innovation, ou encore celle exprimée par Didier Krainc consistant à faire confiance à des entreprises extérieures pour mener cette innovation dans le domaine du pari hippique. Le PMU s’est d’ailleurs engagé dans cette démarche, comme l’a illustré sa participation au salon Viva Tech 2016, où plus de cinquante start-up ont présenté leurs innovations dans le domaine du jeu.

Georges Rimaud, président de Génération Galop, a expliqué : « Organiser ce type de discussions interactives avec les dirigeants et partenaires de la filière hippique est tout à fait le rôle de Génération Galop. Notre projet est de travailler en amont sur les grands sujets d’actualité, puis de défendre nos idées devant les personnes qui ont les moyens de les mettre en œuvre. Nous remercions les dirigeants du PMU et de France Galop d’avoir répondu à notre invitation pour cette soirée qui a révélé la complexité de facteurs et des contraintes à l’œuvre dans le domaine du pari hippique. Nous poursuivons nos travaux et contacts sur ce thème ainsi que sur d’autres, car c’est en travaillant tous ensemble, avec écoute et respect, que nous pourrons faire avancer notre filière. »

Le prochain rendez-vous de l’association sera consacré à la relance de l’attractivité du sport hippique et des hippodromes.