Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses / 27.09.2016

La sixième merveille de Minding

GOODWOOD (GB), SAMEDI

QATAR NASSAU STAKES (GR1)

La sixième merveille de Minding

La championne Minding (Galileo) a une nouvelle fois répondu présent au plus haut niveau. Elle s’est en effet imposée sûrement à l’occasion des Qatar Nassau Stakes (Gr1), samedi à Goodwood. Il s’agit de sa sixième victoire dans un Gr1, après ses succès dans les Moyglare Stud Stakes, le Fillies’Mile, les 1.000 Guinées, les Oaks d’Epsom et d’Irlande. Voilà qui fait d’elle une pouliche d’exception qui pourrait, si elle n’a pas un peu trop donné, gagner un Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). D’ailleurs, la France fait partie des objectifs possibles pour Minding, selon son entraîneur Aidan O’Brien. Seule partante tricolore, Jemayel (Lope de Vega) s’est classée bonne troisième.

Un début de ligne droite pas simple. À Epsom, Minding avait démontré qu’elle pouvait se sortir de tous les pièges. Une fois encore, elle n’a pas eu toutes ses aises dans la ligne droite. Après avoir bénéficié d’un très bon parcours, en troisième position, le long de la corde, derrière l’animatrice Swiss Range (Zamindar), elle a été contrariée par Beautiful Romance (New Approach) à l’entrée de la ligne droite. Elle s’est alors retrouvée en dernière position. Sur une ligne droite de sept cents mètres, cela n’a pas été trop préjudiciable. Mais Queen’s Trust (Dansili) a pris le meilleur et s’est détachée à trois cents mètres du poteau. Minding s’est lancée à sa poursuite, avec Jemayel un peu plus loin. Dans les deux cents derniers mètres, elle a passé Queen’s Trust, pour l’emporter d’une longueur un quart, mais sans le même brio que lors de ses précédentes sorties. « Je suis vraiment très satisfait de la prestation de Minding, a déclaré Aidan O’Brien, son entraîneur. Elle est très forte physiquement. Elle aime courir et elle a un très bon mental. Elle est très éclectique. C’est une vraie professionnelle, qui se préserve. Ses propriétaires décideront où aller par la suite. Elle a beaucoup d’options qui lui sont ouvertes. Elle pourrait aller à York, à Leopardstown. Mais elle pourrait aussi avoir du répit. Il y a également la France. Elle est prête à affronter les poulains»

Bon comportement de Jemayel. La lauréate du Prix Saint-Alary (Gr1), Jemayel, s’est complètement rachetée de son échec dans le Prix de Diane Longines (Gr1). Elle a galopé en cinquième position le long de la corde. À l’entrée de la ligne droite, son jockey, Grégory Benoist, l’a reprise pour la cacher encore, ce qui lui a permis de bien finir pour se classer troisième derrière Queen’s Trust, qui a réalisé la meilleure performance de sa carrière. Selon Jean-Claude Rouget, son entraîneur, Jemayel court bien et est à sa place.

Une fille de Lillie Langtry. Minding est une fille de Galileo et de Lillie Langtry (Danehill Dancer), gagnante des Debutante Stakes (Gr2) et troisième des Moyglare Stud Stakes (Gr1) à 2ans. À 3ans, elle a remporté les Coronation Stakes (Gr1) et les Falmouth Stakes (Gr1). Minding est son deuxième produit. Au haras, elle a donné Kissed by Angels (Galileo), qui avait fait naître quelques espoirs en remportant les 1.000 Guineas Trial (Gr3), sans confirmer ensuite. Lillie Langtry est une sœur de Count of Limonade (Duke of Marmalade), miler placé de Groupe et gagnant de Listed.