Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses / 27.09.2016

Night Wish, héros de la soirée vichyssoise

VICHY, MERCREDI

GRAND PRIX DE VICHY (Gr3)

Night Wish, héros de la soirée vichyssoise

Grâce à Royal Dolois (Silver Frost) qui a animé le Grand Prix de Vichy (Gr3), l’allemand Night Wish (Sholokhov), cheval allant et généreux, a pu trouver un bon point d’appui pour se poser. En effet, dernièrement, dans la Coupe (Gr3), à Chantilly, Night Wish avait "déroulé" devant, menant détaché avant de conserver, au courage, la troisième place. Là, Royal Dolois a amené Night Wish sur un plateau et la qualité de ce dernier a fait le reste dans la phase finale. Ce 6ans entraîné en Allemagne par Sarah Steinberg domine le seul 3ans de l’épreuve, Black Sea (Dubai Destination), venu comme pour gagner avant de se heurter à la ténacité de Night Wish.

Deuxième du Grand Prix de Compiègne (L), Prestige Vendôme (Orpen) confirme qu’il est efficace sur 2.000m en prenant la troisième place devant Garlingari (Linngari), qui rendait du poids à tous ses rivaux et a été un instant pris de vitesse au moment du démarrage.

Un cheval très dur. Pour la première fois de sa carrière, Night Wish était monté par Tony Piccone. Le jockey a expliqué, concernant le représentant de la Stall Salzburg, au micro d’Equidia : « Je ne le connaissais pas mais j’avais vu les vidéos de certaines de ses courses. Habituellement, il est très allant. Mais ici, nous avons eu la chance de voir Royal Dolois aller devant et imprimer un rythme régulier à la course. Cette fois, quelqu’un a fait le boulot pour Night Wish. C’est un cheval très dur, j’ai pu faire ce que j’ai voulu et je me suis régalé avec lui. »

Avant de terminer troisième de la Coupe, Night Wish avait montré de la qualité, même s’il n’avait pas encore passé le poteau en tête dans un Groupe. Mais il compte notamment à son palmarès une troisième place dans le Grand Prix de Baden-Baden (Gr1) 2014, derrière Ivanhowe (Soldier Hollow) et Sea the Moon (Sea the Stars), sur 2.400m. En début d’année, il avait déjà créé une petite surprise à Chantilly, dans une course à conditions sur la P.S.F., s’imposant alors qu’il avait galopé le nez au vent.

pedigree : http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/nightwish.pdf

Le frère de Night Magic. Élevé par le Gestüt Etzean, Night Wish est un fils de Sholokhov, gagnant de Gr1 et étalon reconnu à travers l’Europe. Night Woman (Monsun), la mère de Night Wish, est une bonne reproductrice, puisqu’elle a déjà donné la classique Night Magic (Sholokhov), double gagnante de Gr1 dont le Prix de Diane allemand. Noveka (Kalaglow), la deuxième mère de Night Wish, est gagnante de Listed et fille de Novelle, lauréate du Prix de Diane allemand.