Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses / 27.09.2016

Pretty Girl fait briller l'Amérique du Sud à Vichy

VICHY, MARDI

PRIX JACQUES DE BRÉMOND (L)

Pretty Girl fait briller l’Amérique du Sud à Vichy

Gagnante de Gr1 en Argentine, Pretty Girl (Harlan’s Holiday) a remporté son épreuve black type en France à l’occasion du Prix Jacques de Brémond (L). Encore dernière au passage de route, elle a passé le peloton en revue dans la phase finale, venant toiser sur le poteau le cheval espagnol Bohemian Rhapsody (Dyhim Diamond) et Motabaary (Tamayuz), qui avait récemment rejoint l’entraînement de Pia Brandt suite à une deuxième place dans un "réclamer". Pour ses débuts en France, Pretty Girl avait pris une bonne troisième place dans le Prix Maurice Zilber (L) avant de terminer sixième de la Coupe (Gr3), sur une piste souple. Cette fois, à Vichy, le terrain était rapide et Pretty Girl a pu montrer son talent. Cette représentante de Stud RDI (entité sud-américaine qui amène certains éléments en France) est entraînée par Mikel Delzangles qui a indiqué au micro d’Equidia : « Sur ce qu’elle réalise aujourd’hui, on peut penser que 1.600m est une distance un peu courte pour elle. On peut la rallonger et la remettre sur 2.000m. Pretty Girl a avant tout besoin d’une course rythmée. Elle a pris un peu de temps pour s’acclimater à la France car elle vient de l’hémisphère Sud. Il est possible que l’on essaie le Prix Jean Romanet. Elle y sera engagée en tout cas. Le terrain souple n’est pas rédhibitoire, mais je pense qu’il faut éviter les terrains lourds de novembre. »

À la découverte de Stud RDI. Stud RDI est une entité qui appartient à deux quadragénaires brésiliens. On les a vus investir en France, notamment lors des ventes d’élevage et de yearlings par l’intermédiaire de Philippe Jousset. Stud RDI possède un haras en Normandie, à Victot-Ponfol, et souhaite devenir une structure hippique d’envergure internationale entre l’Europe et l’Amérique du Sud. Actuellement, Stud RDI possède neuf chevaux à l’entraînement en France, sept chez Mikel Delzangles et deux chez Francis-Henri Graffard.

Une des dernières générations d’Harlan’s Holiday. Pretty Girl a été élevée par El Chanar en Argentine. Elle a gagné le Gran Premio Copa de Plata (Gr1). Son père, Harlan’s Holiday, a produit quatre gagnants de Grs1. Il est mort en 2013 et officiait alors à 35.000 dollars. Sa mère est une sœur de Ronronero (Kitwood), lauréate de Gr2 en Argentine. Il s’agit de la famille des placés de Gr1 Mond (Just In Case) et Crater (Fitzcarraldo).