Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE L’OPÉRA LONGINES (Gr1) - So Mi Dar en mode rattrapage du temps perdu

Courses / 30.09.2016

PRIX DE L’OPÉRA LONGINES (Gr1) - So Mi Dar en mode rattrapage du temps perdu

CHANTILLY, DIMANCHE

Le Prix de l’Opéra Longines (Gr1) n’a attiré que sept partantes, mais la qualité est au rendez-vous. En bas de tableau, on relève le nom de la prometteuse So Mi Dar (Dubawi), fille de la championne Dar Ré Mi (Singspiel), triple lauréate de Gr1. La pouliche de Lord Lloyd Webber a été victime de soucis de santé qui l’ont empêchée de participer aux classiques alors qu’elle venait de gagner les Musidora Stakes (Gr3), préparatoires aux Oaks d’Epsom (Gr1). So Mi Dar a effectué une rentrée victorieuse dans une Listed à Yarmouth. Elle s’est imposée très facilement, son jockey, Lanfranco Dettori, n’ayant jamais besoin d’utiliser la cravache pour qu’elle domine ses rivales. C’était donc une rentrée idéale, devant une pouliche comme Arabian Queen (Dubawi), gagnante des Juddmonte International Stakes (Gr1) 2015. On peut donc en attendre beaucoup dans ce Prix de l’Opéra.

Autre anglaise, Speedy Boarding (Shamardal) a atteint son zénith cette année. Elle s’est imposée dans le Darley Prix Jean Romanet (Gr1) à Deauville, au prix d’une longue accélération. Rarement décevante sur sa distance, elle sera la principale opposition à So Mi Dar. Pleascach (Teofilo) n’est pas n’importe qui. La pouliche de Godolphin a remporté les 1.000 Guinées irlandaises et les Yorkshire Oaks (Grs1) 2015. Deux succès de prestige qui lui donnent le droit de viser la victoire. Mais elle effectuera sa rentrée dans ce Gr1. Jemayel (Lope de Vega) est elle aussi une pouliche de classe, mais un ton en dessous des femelles précitées. Gagnante du Prix Saint-Alary et troisième des Nassau Stakes (Grs1), elle a confirmé sa qualité. Le terrain sera à sa convenance. Une nouvelle fois, elle devrait vendre chèrement sa peau. Sea Front (Le Havre) est un métronome. Elle est plus confirmée sur 1.600m, mais à l’issue d’un bon parcours, elle a la qualité pour accrocher une petite place. L’allemande Royal Solitaire (Shamardal) est lauréate de Gr2 sur le mile et deuxième de Gr1 sur 2.000m, chez elle. Mais son échec total dans le Prix Jean Romanet ne lui confère pas une première chance. La seconde germanique, Pagella (Soldier Hollow) a terminé troisième du Grand Prix de Baden-Baden (Gr1). C’est une pouliche de tenue, mais elle demeure capable de prendre une place.