Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX KANTAR (Maiden) - Des débuts pleins de promesses pour Beauty of Love

Courses / 30.09.2016

PRIX KANTAR (Maiden) - Des débuts pleins de promesses pour Beauty of Love

SAINT-CLOUD, VENDREDI

 

Comme dans le Prix Victrix (Maiden), le pendant de ce Prix Kantar, mais pour les mâles, c’est une inédite qui s’est taillé la part du lion. Beauty of Love (Elusive City), la représentante de l’écurie des Charmes, a laissé une belle impression en s’imposant par une longueur trois quarts. La pouliche a été vue parmi les dernières et était encore loin de l’animatrice de la première heure, Followmeifucan (Elusive City) à l’entrée de la ligne droite. Elle a placé une première accélération en venant au sein du peloton. Puis, une fois calée contre la lice, son jockey, Mickaël Barzalona, lui a donné un coup de cravache et la pouliche a bien répondu, délivrant une seconde accélération. Followmeifucan n’a rien pu faire et conserve une nette deuxième place, deux longueurs et demie devant Grande Bleu (Oasis Dream). Elusive City, l’étalon du haras d’Etreham, signe donc le jumelé gagnant de ce Prix Kantar.

Pia Brandt, entraîneur de Beauty of Love, nous a déclaré : « C’est une pouliche qui travaillait correctement le matin, elle se montrait sérieuse. Je ne lui avais pas demandé le maximum non plus. Nous sommes contents de ses débuts. Comme nous l’a dit son jockey, elle a accéléré naturellement, en progression et gentiment. Elle le fait un peu par elle-même aujourd’hui. Pour la suite de son programme, nous aviserons plus tard. »

La sœur de Bocaiuva. Élevée par le haras d’Etreham, Beauty of Love est une fille d’Elusive City et de Breath of Love (Mutakddim). Elle a été achetée 75.000 euros par Meridian International à la vente de yearlings d’août Arqana. Breath of Love a remporté le Premio Chiusura (Gr3) et compte deux places au niveau Listed en France. Au haras, tous ses produits ayant couru sont gagnants. Elle a notamment donné la bonne Bocaiuva (Teofilo), gagnant du Prix Charles Laffitte (L) et deuxième du Prix de Flore (Gr3). Elle a ensuite été exportée aux États-Unis. Elle a aussi donné Blast Echo (Falco), troisième du Prix Volterra (L). La deuxième mère, Breath Taking (Nureyev), a remporté le Prix Eclipse (Gr3) et s’est classée troisième d’un Prix de la Forêt (Gr1). Elle a donné Borodislew (Seattle Slew), gagnante de Gr2 aux États-Unis et du Prix de la Porte Maillot (Gr3). La troisième mère est quant à elle australienne : Cap d’Antibes compte plusieurs victoires et places de Gr1 dans ce pays.