Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses / 27.09.2016

Quand Willie Mullins veut faire courir un poulain et ses deux géniteurs dans la même course

AU CŒUR DE L’ACTUALITE

Quand Willie Mullins veut faire courir un poulain et ses deux géniteurs dans la même course

L’histoire commence en France en novembre 2011. Le courtier de Willie Mullins, Harold Kirk, achète Miguel Angel (Enrique) en tant que yearling pour 25.000 euros. De retour en Irlande, le fils d’Enrique, après avoir été castré, est mis dans un pré avec d’autres chevaux, dont des pouliches. Parmi ces jeunes femelles se trouve Airlie Beach (Shantou).

Contrairement a ce que pensait son entourage, Miguel Angel n’avait en fait pas été castré. Il a d’ailleurs sailli sa compagne de pré, Airlie Beach, qui, à l’époque, venait d’avoir 2ans.

Patrick Mullins a expliqué à la presse étrangère : « Nous n’avons jamais vérifié si Miguel Angel était castré et nous l’avons donc mis au pré juste après l’avoir reçu. Nous trouvions qu'Airlie Beach était un peu ronde quelques mois plus tard. Nous l’avons fait examiner par un vétérinaire. Il était trop tard pour arrêter la gestation. » Heureusement, Miguel Angel n’a pas choisi une pouliche à laquelle il serait apparenté de manière étroite et l’inbreeding le plus proche est 3x4 sur Alleged.

Airlie Beach a donc donné naissance à un mâle alors qu’elle avait à peine 3ans, mais n’a pas de séquelles. La pouliche est invaincue en deux courses, venant de gagner un maiden à Kilbeggan, le 15 juillet.

Patrick Mullins a précisé : « Cela l’a juste retardée d’un an dans son entraînement, c’est tout. Elle a couru et gagné à deux reprises. Donc cela n’a en rien altéré ses capacités. »

Le père, Miguel Angel, a gagné sur l’hippodrome de Tramore, le mois dernier. Mais il ne semble pas être destiné à devenir une star de l’écurie. Willie Mullins n’élude pas la possibilité de voir les anciens amants courir ensemble. Et peut-être un jour, les trois membres de la "famille" courir le même jour. « Cela serait parfait que le fils puisse gagner lui aussi. Il a 3ans et a été débourré. Le père et la mère sont des gentils chevaux mais le fils a déjà fait tomber quelques jockeys. Il a un côté malicieux. C’est le projet de Willie Mullins, de le faire gagner l’année prochaine pour réaliser le hat trick familial. » Patrick Mullins ajoute que le fils de Miguel Angel est à vendre si quelqu’un souhaite un "cheval collector".