Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Institution / Ventes - Élevage / 27.09.2016

Tour des haras – haras de la Perelle

HARAS DE LA PÉRELLE

Didier Barassin

14340 Bonnebosq

Le haras de la Pérelle, situé dans le Calvados, près de Deauville, est une structure qui a été créée par Jürgen Winter en 1995. Il a remporté de grands succès avec des chevaux comme Cladocera (Oasis Dream), Gentlewave (Monsun), Mille et Mille (Muhtathir), etc. Le haras de la Pérelle élève des chevaux pour courir sous ses propres couleurs, mais aussi en vue de les commercialiser. La structure est dirigée par Didier Barassin.

1) TERRE D'ÉLEVAGE

Jour de Galop. – Êtes-vous plutôt étalon, poulinière ou yearling ?

Didier Barassin. – Étalon, pour trouver la complémentarité avec la poulinière.

Barn ou paddock ?

À l’élevage, un cheval doit passer le plus de temps possible à l’extérieur, en privilégiant du repos au box et avec une ration individuelle.

Bai, alezan ou gris ?

L’important, c’est la qualité des tissus.

Pedigree ou modèle ?

On choisit le pedigree, et quand le modèle est là, c’est super !

Vitesse ou tenue ?

La vitesse car c’est la base de la sélection. Pour finir une course, il faut tout de même avoir un cheval avec de la vitesse.

L'éleveur qui vous a le plus marqué ?

Alec Head. J’ai travaillé pendant vingt ans chez lui, c’est là que j’ai appris le métier.

Le métier que vous auriez fait si vous n’aviez pas été éleveur ?

Si je n’avais pas été éleveur, je me serais tourné vers les bovins, en sélection toujours. Ma passion, c’est la terre. J’ai une âme de paysan.

Le conseil que vous donneriez à un ami souhaitant se lancer dans l'élevage ?

Connaître son budget au départ et s’y tenir pour durer.

Votre première mesure si vous deveniez président du Syndicat des éleveurs ?

Joker !

Votre lieu préféré à Deauville ?

La jetée de Deauville parce qu’on avance vers l’horizon. J’ai été collégien juste à côté, on y allait se retrouver.

Votre adresse secrète en Normandie ?

La Suisse normande, où règne calme et simplicité à une heure de la maison. Pour se reposer, c’est l’idéal.

2) CHAMP DE COURSES

Turf ou P.S.F. ?

Le gazon dans de bonnes conditions. Je ne supporte pas le terrain lourd et de voir les chevaux souffrir.

Ligne droite ou parcours avec tournant ?

Jusqu’à 1.600m, je pense que la ligne droite est une bonne chose, au-delà je ne vois pas l’intérêt.

Longchamp ou Deauville ?

Aujourd’hui, je dirais Deauville, en attendant un nouveau Longchamp rajeuni.

Sprinter, miler, classique ou stayer ?

Entre miler et classique, 2.000m ce n’est pas mal.

Prix de l'Arc de Triomphe ou Prix Morny ?

Le Prix de l’Arc de Triomphe, pour l’apothéose d’une saison.

Votre pur-sang favori dans l'histoire des courses ?

Frankel. C’est récent mais cela reste Frankel.

Entraîneur ?

Je dirais Aidan O’Brien. Il est phénoménal. Sa rigueur, sa simplicité et son fair-play.

Jockey ?

J’adore Olivier Peslier. Je trouve qu’il a une position extraordinaire à cheval. Il est dans le sens du cheval. En aérodynamisme, je trouve qu’il est incroyable.

Casaque ?

Alors c’est bleu marine et bleu ciel (rires), celle du haras de la Pérelle.

La dernière émotion que vous avez ressentie sur un champ de courses ?

La dernière victoire. J’ai un souci, c’est que je suis très, très émotif.

Votre première mesure si vous deveniez président de France Galop ?

Les courses doivent redevenir un spectacle familial, en prenant exemple sur Clairefontaine, Vichy, Craon et Cabourg. Des solutions existent. Il faut d’abord que l’hippodrome soit un lieu de plaisir, pour un jour se mettre à jouer, éventuellement investir, faire venir des amis, etc.

3) JARDIN SECRET

Votre mot préféré dans la langue française ?

Travailler. J’ai aussi pensé à amour, mais je vais rester sur travailler.

Le rêve que vous n'avez pas encore accompli ?

C’est la réussite de mes enfants. Leur réussite passe avant tout.

Votre plus grande qualité ?

L’honnêteté.

Votre plus grand défaut ?

Je suis un mauvais communicant.

La qualité que vous préférez chez les autres ?

La sincérité, en lettres majuscules.

Votre devise ou citation préférée ?

Qui suit les avis de chacun, construit sa maison de travers. C’est un proverbe danois.

Votre plat ou vin favori ?

Une côte de bœuf à la cheminée avec un bon bordeaux.

Votre porte-bonheur ou objet fétiche ?

Aucun.

Vacances : mer, montagne ou campagne ?

Mer et soleil.

Votre peintre, chanteur ou écrivain favori ?

Léonard de Vinci, un génie. Pour tout ce qu’il a fait il y a 500 ans.

En quel animal /végétal aimeriez-vous vous réincarner ?

Donnez-moi la chance d’avoir une deuxième vie, pour réussir ce que je n’ai pas osé.

Les yearlings d’août

Lot       sexe     Origines

100      M        Intello & Quezon Sun

103      M        New Approach & Reggane

179      M        Dutch Art & Caesarienne

264      M        Le Havre & Morning Dust

350      M        Siyouni & Anjella