Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses / 27.09.2016

Tribune libre – le c?ur des courses bat sur les petits hippodromes – par Georges Fau

TRIBUNE LIBRE

Le cœur des courses bat sur les petits hippodromes

Par Georges Fau

« Monsieur de Griset se dit scandalisé par l'état de l'hippodrome de Rochefort-sur-Loire, lundi 1er août. Il en profite pour désirer "rationnaliser" et souhaiter la disparition de tous ces petits hippodromes qui, selon lui, ruinent l'Institution France Galop et aggravent la crise du PMU.

Ma femme est un petit propriétaire qui a été très heureuse de courir ce lundi à Rochefort, comme beaucoup d'autres d'ailleurs. Son entraîneur, Norbert Leenders, et mon ami Alex Pantall, qui étaient là, me disaient tous deux que certes, la piste n'était pas belle en raison des dernières inondations, mais tout à fait praticable et surtout sans danger pour les chevaux. Et tous les professionnels ce jour-là étaient d'accord.

Mais surtout, nous étions plus de 1.800 personnes sur ce merveilleux petit hippodrome, avec douze guichets de jeux, un restaurant qui a fait plus de 200 couverts, etc. On rigole souvent entre nous – car nous aimons nos petits hippodromes de l'Ouest – en disant qu'il y a bien souvent plus de monde qu'à Longchamp !

Franchement, c'est le cœur des courses qui bat sur tous ces petits hippodromes, les tribunes sont pleines et la ferveur populaire est vraiment belle à voir. Cela me rappelle tant le bon vieux temps où nos aïeux n'auraient pour rien au monde manqué le week-end des courses de pays. C'est la seule fête populaire qui résiste aujourd'hui dans nos pays, les kermesses ayant disparu. Certes, je partage votre envie de faire des économies, mais ces hippodromes nous coûtent si peu ! Certainement moins que Maisons-Laffitte ! Certes, il y avait une course de plat avec cinq chevaux seulement mais vous savez, cela arrive aussi à Longchamp.

Allons, rejoignons la ferveur des Anglais pour leurs courses et au contraire, aidons encore plus nos bénévoles en amenant amis et cousins. Que la fête continue entre amis, entre voisins de campagne. Un grand merci à Frédéric Munet et ses bénévoles pour leur dernier meeting de Rochefort.

J'étais à Doluzé pour le trot ce dernier jeudi et, même chose, il y avait plus de 2.000 personnes, sous la pluie, restaurant bondé, les enfants joyeux, les vieux étaient avec leurs "jeunes", leurs familles et moi, j'aime ça ! »