Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

THE DUBAI DEWHURST STAKES (Gr1) - Churchill favori dans la course qui fait les étalons

Courses - International / 07.10.2016

THE DUBAI DEWHURST STAKES (Gr1) - Churchill favori dans la course qui fait les étalons

NEWMARKET (GB), SAMEDI

THE DUBAI DEWHURST STAKES (Gr1)

Churchill favori dans les courses qui fait les étalons

Quatre des dix gagnants des Dewhurst Stakes (Gr1), sur la période allant de 2004 à 2013, officient à plus de 50.000 € au haras. La liste compte Shamardal (Private), Teofilo (50.000 €), New Approach (60.000 £) et Frankel (125.000 £). Ce rapide tour d’horizon est suffisant pour donner une petite idée de ce que représente l’épreuve de Newmarket dans le calendrier européen. Sur la table, il y a beaucoup plus que les 283.550 livres sterling promises au gagnant. Au bout des 1.400m, le titre de Champion des 2ans et le rôle de favori des 2000 Guinées sont en jeu. On notera tout de même que parmi les dix derniers lauréats des Dewhurst Stakes, seulement deux ont répété dans le classique à 3ans : Dawn Approach et Frankel. Mais ce qui est le plus important, aux yeux de tous, c’est de trouver un futur étalon.

Le favori, Churchill (Galileo) est proposé entre 8/11 et 4/6, c’est-à-dire la même cote que Frankel en 2010. Contrairement au champion façonné par Sir Henry Cecil, il n’est pas invaincu. Il a connu la défaite lors de ses débuts, le 22 mai, dans un maiden sur 1.200m au Curragh. Un peu pris de vitesse à mi-parcours, il avait bien fini à la troisième place, justifiant ainsi le choix des "lads", qui avaient changé son nom (Somerset Maugham) pour quelque chose de plus imposant. Dans son parcours de formation, Churchill a gagné coup sur coup les "Chesham" (L) à Royal Ascot, les "Tyros" (Gr3) à Leopardstown, les "Futurity" (Gr2) et les "Vincent O’Brien" (Gr1) au Curragh. Il a appris lors de chacune de ces sorties. Un seul doute en ce qui le concerne : le terrain est annoncé plutôt léger, alors qu’il a donné l’impression de préférer le souple.

Compte tenu de sa cote, Churchill est censé gagner "en fumant son cigare". Mais, on le sait, les courses ne sont pas gagnées d’avance.

Frankel sera représenté par Seven Heavens, peut-être le plus impressionnant de ses quatorze gagnants. Le poulain élevé par Cheveley Park Stud avait été vendu 620.000 guinées à Juddmonte. Sa mère, Heaven Sent (Pivotal), est une gagnante de Gr3 et placée de Gr1. Elle est aussi la propre sœur de Megahertz, lauréate de Gr1 sous l’entraînement de l’autre Frankel, le regretté Bobby. Lors de ses débuts, Seven Heavens a battu Lockheed (Exceed and Excel), troisième de Churchill dans les "Vincent O’Brien", et qui a fait le spectacle lors de sa deuxième sortie. Son seul adversaire lui est "rentré dans la figure" en sortant des boîtes et Seven Heavens, après avoir cherché à le "manger", a beaucoup tiré. Il s’est battu avec son jockey avant de s’envoler. Lanfranco Dettori sera associé pour la première fois au protégé de John Gosden qui peut donner à la casaque du prince Abdullah le premier Gr1 de la saison en Europe.

Seven Heavens, c’est un peu le rêve de retrouver un autre Frankel. Mais Churchill doit faire face aussi à la solidité de sa propre forme, ainsi qu’aux gagnants des "Champagne" (Gr2), des "Gimcrack" (Gr2) et des "Solario" (Gr3). Ces trois courses sortent traditionnellement les candidats anglais aux "Dewhurst". South Seas (Lope de Vega), lauréat des "Solario", est invaincu en trois sorties et il a fait preuve d’un excellent changement de vitesse lors de sa victoire à Sandown. Rivet (Fastnet Rock) s’est imposé après avoir lutté dans les "Champagne". Mais il est sur la montante et court pour une écurie de Groupe assez spéciale : Lester Piggott, Michael Tabor et John Magnier se sont associés à Des Scott, un propriétaire d’Afrique du Sud qui a 87 ans. Blue Point (Shamardal) a gagné les "Gimcrack" pour Godolphin et il a déjà humé le parfum des Gr1s dans les Middle Park Stakes, il y a deux semaines. Favori à 11/10, il est venu comme un gagnant, mais il a appris à ses dépens que les chevaux de Mark Johnston comme The Last Lion (Choisir) ne sont jamais battus avant que l’ordre d’arrivée ne soit affiché. Il sera associé à Thunder Snow (Helmet), régulier, mais deuxième dans les "Champagne" et les "Vintage".

The Anvil, favori des Autumn Stakes. L’autre Groupe de l’après-midi pour les 2ans, les Autumn Stakes (Gr3), sur 1.600m, est promis à The Anvil (Galileo), un pensionnaire d’Aidan O’Brien encore maiden après trois sorties. Il aurait déjà ouvert son palmarès il y a deux semaines, dans les Royal Lodge (Gr2), mais le poteau est arrivé trop tôt, alors qu’il avait trouvé sa cadence trop tard. S’il se réveille plus tôt, il a la classe pour battre Lockheed (Exceed and Excel), un cheval qui a eu la malchance de trouver Seven Heavens sur son passage lors de ses débuts, puis Churchill lors de sa dernière sortie.