Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

TOUR DES HARAS - HARAS DE CASTILLON

Élevage / 16.10.2016

TOUR DES HARAS - HARAS DE CASTILLON

HARAS DE CASTILLON

Benoît Jeffroy

14140 Castillon-en-Auge

Le haras de Castillon, situé dans le Calvados, a été créé en mars 2015 par Annabelle Aimé et Benoît Jeffroy. Le haras accueille à l’année des chevaux de différents clients en plus de ceux du haras. La structure effectue de la préparation aux ventes, essentiellement pour son compte et parfois pour des clients. Le haras de Castillon présentait pour la première fois des yearlings aux ventes de novembre 2015.

1) TERRE D'ÉLEVAGE

Êtes-vous plutôt étalon, poulinière ou yearling ?

C’est difficile de choisir puisque je fais les trois. Mais s’il faut choisir je dirai les étalons, c’est plus mon "truc".

Barn ou paddock ?

Paddock.

Bai, alezan ou gris ?

Je dirai gris.

Pedigree ou modèle ?

Les deux obligatoirement.

Vitesse ou tenue ?

La capacité à accélérer, la pointe de vitesse qui fait la différence.

L'éleveur qui vous a le plus marqué ?

Étant plus jeune, je m’intéressais beaucoup à l’élevage Boussac et donc à celui de l’Aga Khan par la suite.

Le métier que vous auriez fait si vous n'aviez pas été éleveur ?

Je crois que j’ai toujours voulu être éleveur.

Le conseil que vous donneriez à un ami souhaitant se lancer dans l'élevage ?

Je pense qu’il faut d’abord acheter de bonnes terres, beaucoup d’espace et puis bien s’entourer, c’est important.

Votre première mesure si vous deveniez président du Syndicat des éleveurs ?

Joker

Votre lieu préféré à Deauville ?

Chez Hervé.

Votre adresse secrète en Normandie ?

Aucune.

2) CHAMP DE COURSES

 Turf ou P.S.F. ?

Turf sans hésiter.

Ligne droite ou parcours avec tournant ?

Peu importe.

Longchamp ou Deauville ?

L’Arc à Longchamp et les Poules à Deauville.

Sprinter, miler, classique ou stayer ?

Je n’ai pas de préférence. Ce qui est intéressant c’est de voir de bons chevaux dans de bonnes courses.

Arc de Triomphe ou Morny ?

L’Arc.

Votre pur-sang favori dans l'histoire des courses ?

J’ai adoré Peintre Célèbre et Trêve. J’ai eu la chance d’être impliqué dans la carrière de course de cette dernière et de la voir maintenant au haras de Bouquetot.

Entraîneur ?

Pour promouvoir les jeunes, je citerai un ami, Henri-François Devin.

Jockey ?

Grégory Benoist.

Casaque ?

La mienne.

La dernière émotion que vous avez ressentie sur un champ de courses ?

J’en ai deux. La première, c’était de voir Apilobar, que nous avons élevé avec mon frère, au départ du Prix du Jockey Club. C’est magique d’avoir un cheval qui puisse atteindre ce niveau. La deuxième, c’était avec Al Johrah dans les Queen Mary Stakes à Ascot. Il s'agissait d'une émotion vraiment particulière.

Votre première mesure si vous deveniez président de France Galop ?

Il y a tellement de choses à faire, mais je pense que l’on devrait garder les Poules à Deauville.

3) JARDIN SECRET

Votre mot préféré dans la langue française ?

Impeccable.

Le rêve que vous n'avez pas encore accompli ?

Gagner l’Arc.

Votre plus grande qualité ?

Il faut demander à Annabelle (rires), mais je pense que je suis généreux et partageur.

Votre plus grand défaut ?

Je suis têtu comme tout bon Breton qui se respecte.

La qualité que vous préférez chez les autres ?

La ponctualité et l’honnêteté.

Votre devise ou citation préférée ?

L’habit ne fait pas le moine.

Votre plat ou vin favori ?

En vin, je dirai un Château Batailley. En plat, les coquilles Saint-Jacques de ma grand-mère, mais surtout les crêpes !

Votre porte-bonheur ou objet-fétiche ?

Aucun, je ne suis pas superstitieux.

Vacances : mer, montagne ou campagne ?

À la montagne en hiver. En fait, un endroit sans téléphone.

Votre peintre, chanteur ou écrivain favori ?

Daft Punk.

En quel animal /végétal aimeriez-vous vous réincarner ?

Bonne question… Je ne crois pas en la réincarnation !