Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

À l’Assemblée générale de l’Association des propriétaires permis d’entraîner

Institution / Ventes / 28.10.2016

À l’Assemblée générale de l’Association des propriétaires permis d’entraîner

COMMUNIQUÉ

À l’Assemblée générale de l’Association des propriétaires permis d’entraîner

Samedi 15 octobre, dans le cadre marin du Casino Barrière de Royan, s’est tenue l’assemblée générale élective de l’Association des propriétaires permis d’entraîner. Les adhérents étaient appelés à élire un nouveau conseil d’administration. À l’unanimité, le président sortant, Jacques Le Dantec, fut reconduit dans ses fonctions, M. Claude Maynard conserve le poste de trésorier et M. J.-J. Chiozzi celui de vice-président. Mme Csilla Hennel de Beaupreau prend les fonctions de secrétaire générale. Les autres membres du conseil d’administration sont : J. Barrao, R. de Fontaine, J.-L. Dehez, P. Fagalde, B. Favennec, T. Joire, J.-L. Mace, L. Payet-Burin, J.-P. Pouret et P. Vornière.

Après avoir retracé l’historique de l’association et ses combats, le président a communiqué à l’assistance les statistiques 2015 relatives à l’activité des permis d’entraîner et des autorisations d’entraîner.

– Plat : 407 permis d’entraîner ou autorisations d’entraîner ont fait courir 1.034 chevaux, soit 5.117 partants. C’est-à-dire 11 % des partants au niveau national et 14,22 % des partants en province, avec des participations records dans la Fédération Ouest (39,9 %) et 45,54 % dans la Fédération Est.

– Obstacle : 236 permis d’entraîner ou autorisations d’entraîner ont fait courir 561 chevaux, soit 2.118 partants. C’est-à-dire 9,81 % des partants au niveau national et 12,17 % en province (53 % dans la Fédération Ouest et 55,53 % dans la Fédération Est).

Les propriétaires de ces 7.235 partants au Galop n’ont perçu que 3,92 % des gains au plan national en plat (6,10 % en province) et 4,17 en obstacle (5,48 % en province). Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes ! Ils mettent en exergue le rôle important et incontournable de ce "petit propriétariat français" dans le paysage hippique national.

Ensuite est venu le temps des récompenses :

– C. Lelay a reçu le trophée en plat, en tant qu’adhérent chez les autorisations d’entraîner, et T. Mercier chez les permis d’entraîner.

– J.-C. Lung Fou Afau a été félicité pour son score sur les hippodromes antillais.

– en obstacle, les A. E. Aubree et H. Audoy ont été récompensés. P. Gendry, M. Pelletant et S. Audoy font partie du top ten.

– V. Demory a remporté le challenge "réussite".

Après avoir expliqué aux adhérents présents les difficultés auxquelles les instances doivent faire face et leur fâcheuse tendance à "déshabiller la province", le président a exhorté les permis d’entraîner et autorisations d’entraîner à prendre des responsabilités dans les sociétés de courses, pour leur apporter un bénévolat compétent et faire entendre leur voix. Il a déploré qu’ils ne puissent plus occuper les fonctions de commissaire depuis la parution du décret "irresponsable" du 29 mai 2015 qui prive ce corps de son vivier et hypothèque son renouvellement.

Le président a affirmé son soutien à tous les petits hippodromes de province qui, malgré une vision parisianiste faussement économique et des déclarations maladroites et inopportunes, ne coûtent pas à l’Institution et ont le rôle fondamental de créer en "live" le lien indispensable entre la population et les courses, source de parieurs et de vocations.

La diminution inéluctable des allocations a été évoquée, et pour éviter que le pessimisme ne gagne l’assemblée, le président a rappelé à l’assistance que les 650 permis d’entraîner et autorisations d’entraîner, "propriétaires au quotidien", sauront s’adapter à un contexte conjoncturel et sociétal morose, mus par leur indéfectible passion.

Un délicieux cocktail dînatoire offert par l’APPE a clôturé l’AG dans la bonne humeur et le souhait d’une pérennisation de nos courses provinciales.