Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Baisse des paris hippiques en France et forte croissance à l’international

Institution / Ventes / 18.10.2016

Baisse des paris hippiques en France et forte croissance à l’international

Le PMU enregistre au 30 septembre 2016 une hausse de son produit brut des jeux global de 0,7 %. Cette croissance est essentiellement tirée par la progression des produits bruts des jeux export (+ 46,9 %), sport (+ 12 %) et poker (+ 6 %), alors que l'activité hippique en France est en recul.

Le produit brut des paris hippiques progresse de 0,5 % sur les neuf premiers mois de l’année, à 1,750 milliard d’euros, pour des enjeux en recul de 1,6 % à 6,541 milliards d’euros.

L’activité France est fortement impactée par la conjoncture économique et sociale. Les enjeux hippiques France sont en repli de 4,9 %. Le PMU accélère sa stratégie de modernisation et de transformation visant à relancer la dynamique du pari hippique sur le marché français. La rénovation des 13.000 points de vente se poursuit avec les nouveaux concepts PMU, Happy PMU ou PMU express. Les premiers résultats commerciaux montrent un impact positif. Depuis le 12 septembre, les joueurs peuvent passer leurs paris par SMS. L’appli MyPMU permet de découvrir automatiquement ses gains par scan du récépissé de jeu.

Deux paris phares de la gamme ont été lancés dans une nouvelle formule le 6 octobre et enregistrent des débuts très positifs sur le plan des enjeux. Le Quinté+ propose désormais chaque dimanche le Boost Ordre : 1 million d’euros supplémentaire partagé entre les gagnants du Quinté+ Ordre. Le Report est devenu le Report+, une version plus ludique, élargie aux paris Couplé et 2sur4, multipliant ainsi les possibilités de jeu pour les parieurs très avertis.

Le développement international du PMU s’accélère et permet aux paris pris à l’étranger en masse commune d’atteindre 750,8 millions d’euros au 30 septembre, en progression de 34,2 %. L’Allemagne, l’Afrique du Sud et la Suède sont parmi les plus fortes croissances. L’Arc de Triomphe a permis au PMU d’enregistrer des mises record à l’international. Les 35 pays proposant de jouer sur la course ont totalisé 45 millions d’euros d’enjeux. Le Japon, qui proposait pour la première fois une course étrangère, a enregistré à lui seul 37 millions d’euros. Les enjeux sur les paris sportifs s’élèvent à 213,3 millions d’euros au 30 septembre, en forte croissance de (+ 24,5 %) principalement grâce à l’impact de l’Euro de football. Le produit brut des jeux progresse de 12,2 % à 34,4 millions d’euros.