Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Christophe Soumillon annonce la couleur

Courses / 25.10.2016

Christophe Soumillon annonce la couleur

Lundi soir, Christophe Soumillon était l’invité de Jérôme Lenfant et de son équipe de consultants et journalistes lors de l’émission Equidia Turf Club. Le jockey a parlé de sa victoire de dimanche dans le Prix Royal-Oak (Gr1) avec Vazirabad (Manduro), mais pas seulement. Il a aussi expliqué qu’il souhaitait, en 2017, battre le record en cours de Pierre-Charles Boudot sur le nombre de victoires pour un jockey en France...

Lundi, sur le plateau d’Equidia Turf Club, Christophe Soumillon a annoncé sans détour ses objectifs pour l’année 2017. Il a vu, il y a moins de dix jours, Pierre-Charles Boudot atteindre le cap des 229 victoires en France et ainsi effacer des tablettes le record que lui-même avait établi en 2013 avec 228 succès. Compétiteur dans l’âme, Christophe Soumillon ne se laissera pas faire. Il était revenu en fin d’année 2015 pour finalement partager la Cravache d’or avec Pierre-Charles Boudot (179 succès chacun) et il va tout mettre en œuvre en 2017 pour reprendre le record à Pierre-Charles Boudot. Sachant que la série de ce dernier est en cours et s’établit à 240 succès suite à la réunion de ce mardi aux Sables-d’Olonne… Dès cette fin octobre 2016, Christophe Soumillon annonce la couleur ! Morceaux choisis.

« Je compte mettre le paquet en 2017 »

« Il faut que je sois quelqu’un d’autre que Christophe Soumillon pour ne pas aller chercher l’an prochain le record que va établir Pierre-Charles en 2016. »

« C’est magnifique ce que fait Pierre-Charles cette année. »

« En 2016, j’ai commencé l’année un peu tard et à cela s’ajoutent quelques mises à pied. L’année reste bonne à mes yeux. »

« Cette année, cela n’a pas été la plus grande forme pour la casaque principale, la casaque princière. C’était donc délicat de s’imaginer réaliser une année hors du commun »

 « J’ai commencé l’année avec soixante-cinq gagnants de retard, en manquant Deauville, Chantilly et Cagnes-sur-Mer. J’ai laissé filer l’année 2016, mais je compte mettre le paquet en 2017. Je serai là dès le 1er janvier et pour Cagnes-sur-Mer. On va mettre le pied dedans du début jusqu’à la fin. »

« Je ne me suis jamais senti aussi fort qu’aujourd’hui. Je gère mon poids mieux qu’avant et Pierre-Charles n’a pas d’avantage sur moi de ce côté-là. »

« Je suis un combattant et on commencera à zéro zéro avec Pierre-Charles en 2017. »

« Quand j’ai établi mon record de 228 victoires en 2013, j’avais commencé la saison française en mars et je n’avais pas monté en décembre. En poussant jusqu’au bout, j’aurais pu finir à 240, voire 250 succès. J’ai de la marge sur certaines choses. »

« Ces dernières années, j’ai pu profiter de ma famille et de mes amis. L’année prochaine, ils me verront un peu moins. Ils sont derrière moi. »

« Je suis sanguin et je peux prendre des décisions sur un coup de tête. Cela explique pourquoi j’ai arrêté de parler à la presse un moment. »

« J’aime être le numéro 1 ; c’est mon métier. Je suis un gagneur. Je ne me suis jamais senti aussi bien »

« Je veux montrer à tout le monde que je suis là. Pour rester au haut niveau, il faut s’entraîner dur et montrer ce qu’on a dans le ventre. »

« Pour moi, Almanzor était cette année le meilleur cheval sur 2.000m et 2.400m. »

En conclusion, retenons ce qu’a dit Christophe Soumillon : « Nous annonçons la couleur de bonne heure. »

Pour revoir Equidia Turf Club

Vous pouvez revoir l'Equidia Turf Club de ce lundi avec ce lien : http://www.equidia.fr/play/live/programmes/2/1802457/equidia-turf-club-emission