Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

CRITÉRIUM INTERNATIONAL (GR1) - Thunder Snow, comme une renaissance

Courses / 30.10.2016

CRITÉRIUM INTERNATIONAL (GR1) - Thunder Snow, comme une renaissance

Thunder Snow, comme une renaissance

SAINT-CLOUD, DIMANCHE - Sept ans que Saeed bin Suroor n’avait pas gagné de Gr1 en France. C’était en novembre 2009, à l’occasion du Critérium de Saint-Cloud, avec Passion for Gold (Medaglia d’Oro). Et trois ans qu’il n’en avait pas gagné en Europe, depuis les Champions Stakes 2013 de Farhh (Pivotal).

C’est dans l’autre Critérium français, le Critérium International, qu’il a brisé cet écart. Et de quelle manière ! Thunder Snow (Helmet) a surclassé l’opposition. Calé contre les fusains après avoir galopé derrière son compagnon de couleurs Bay of Poets (Lope de Vega), le partenaire de Christophe Soumillon a placé une nouvelle accélération à trois cents mètres du poteau, qui lui a permis de creuser l’écart avec South Seas (Lope de Vega). Cinq longueurs ont sanctionné sa supériorité au passage du poteau, devant le représentant de Qatar Racing, South Seas, qui se classe donc deuxième. Plus loin, Promise to Be True (Galileo), pas très heureuse à l’entrée de la ligne droite, a fini courageusement pour venir dominer Trésorier (Dunkerque) aux abords du poteau. Elle s'octroie le deuxième accessit.

Un virus qui a gâché la majeure partie de la saison. L’année 2016 a été difficile pour Saeed bin Suroor, son écurie ayant été victime d’un virus. Il y a quelques semaines, il annonçait que James Doyle ne serait plus associé en priorité à ses pensionnaires. Et les succès au plus haut niveau commençaient à dater, puisque, outre les deux victoires européennes citées plus haut, c’est Prince Bishop (Dubawi) qui, le dernier, lui avait permis de s’imposer au niveau Gr1, à l’occasion du Dubai World Cup (Gr1) de 2015. On sentait un immense soulagement dans les paroles de Hugh Anderson, directeur exécutif de Godolphin : « Cela fait du bien de gagner un Gr1 ! Cela va donner beaucoup d’espoir à nos équipes juste avant l’hiver. » Revenant sur le poulain lui-même, il nous a dit : « Il gagne vraiment facilement. Il a eu une saison assez chargée mais répond encore présent. Nous pensions que le terrain assoupli pouvait être un problème, mais cela n’a pas été le cas. Christophe Soumillon nous a dit qu’il ferait le mile sans problème. J'ignore s'il ira à Dubaï cet hiver. Ce qui est sûr, c’est qu'il s'agit d'un espoir classique pour l’an prochain ! Dans les Dewhurst Stakes, où il avait pris la quatrième place, il y avait une très bonne opposition et nous savions que le poulain allait progresser. »

Un premier Gr1 pour Helmet dès sa première production européenne. Le succès est aussi celui de l’élevage Darley, puisque Thunder Snow offre un premier Gr1 à son père, l’australien Helmet, fils d’Exceed and Excel. Hugh Anderson a souligné : « C’est fantastique de voir l’un de ses produits gagner à ce niveau en Europe. Thunder Snow appartient à la première production européenne de ce top-cheval australien. » Helmet a gagné les Caulfield Guineas (Gr1) en temps record et effectue la monte dans les deux hémisphères. Son meilleur gagnant jusqu’à présent était Archives, lauréat de Gr3 en Australie, mais il s’est aussi distingué en Europe avec les 2ans Mur Hiba et Eqtiraan, placés de Gr3. Deux semaines après le succès de One Foot in Heaven, fils de Fastnet Rock, c’est donc un nouveau succès en Europe pour un étalon australien.

Christophe Soumillon, l’homme providentiel. James Doyle n’étant plus retenu par l’entraîneur, une place est plus ou moins vacante au sein de l’écurie, et pour cette expédition française, c’est Christophe Soumillon qui a été choisi. Hugh Anderson nous a dit à ce sujet : « Pourquoi Christophe Soumillon ? C’est une bonne question ! Je dirais tout simplement parce que c’est un des meilleurs jockeys mondiaux et qu’il était disponible pour monter ! » Christophe Soumillon avait monté son premier Prix du Jockey Club, en 2000, avec Broche (Summer Squall). Mais depuis 2008, il n’avait plus porté la casaque bleue. Le jockey a déclaré au micro d’Equidia : « Au rond, il était physiquement au-dessus des autres. Il y avait un doute sur le terrain, mais au canter j’ai immédiatement vu qu’il était relax et qu’il déployait de belles foulées. En piste, il a dominé de la tête et des épaules. Il ne souffle pas énormément. Je pense qu’il devrait pouvoir aller sur 1.600m ou plus. »

South Seas montre son vrai visage. Sixième décevant des Dewhurst Stakes, où il avait perdu son invincibilité, South Seas s’est réhabilité en prenant une nette deuxième place, sans jamais avoir pu inquiéter le gagnant. À son sujet, Andrew Balding a expliqué : « Nous sommes très contents de sa course. C'est un poulain qui va encore grandir et forcir. Aujourd'hui, la distance est un peu courte pour lui, il sera mieux sur plus long dans le futur. Nous le reverrons l'année prochaine pour les classiques. »

Deuxième du Total Prix Marcel Boussac (Gr1) le premier dimanche d’octobre, Promise to Be True s’élançait avec le statut de favorite. La pouliche s’est bien relancée dans les derniers mètres pour priver Trésorier de la troisième place. Aidan O’Brien nous a dit : « Promise to Be True court très bien. Elle a besoin de plus long. Elle était engagée à Santa Anita mais j'ai préféré l'envoyer ici car j'avais déjà deux pouliches pour courir le Breeders' Cup Juvenile Fillies Turf [Rolly Polly et Hydrangea, ndlr]. »

Le début de l’épreuve a été marqué par la chute de Pierre-Charles Boudot peu après l’ouverture des boîtes. Il était associé à Capchop (Captain Chop).

La famille de Balanchine. Élevé par Darley, Thunder Snow est le quatrième produit d'Eastern Joy (Dubai Destination), qui avait gagné en débutant pour Henri-Alex Pantall. Elle s’est montrée beaucoup plus prolifique au haras, puisqu’elle a donné Ihtimal (Shamardal), lauréate des May Hill Stakes (Gr2) et troisième du Fillies’ Mile (Gr1), Always Smile (Cape Cross), deuxième des Sun Chariot Stakes (Gr1) récemment, et First Victory (Teofilo), gagnante des Oh So Sharp Stakes (Gr3). Eastern Joy est une sœur de la gagnante du Prix de Diane Longines (Gr1) West Wind (Machiavellian). Red Slippers (Nureyev), la deuxième mère du poulain, est une sœur de la championne Balanchine (Storm Bird).

Danehill
Exceed and Excel
Patrona
Helmet
Singspiel
Accessories
Anna Matrushka
THUNDER SNOW (M2)
Kingmambo
Dubai Destination
Mysterial
Eastern Joy
Nureyev
Red Slippers
Morning Devotion

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 24’’76

1.000m à 600m : 28’’07

600m à 400m : 11’’84

400m à 200m : 11’’27

200m à l’arrivée : 12’’26

Temps total : 1’28’’20

3e · 14h35 > Critérium International

Gr1 - Plat - 250.000€ - 1.400m

Pour poulains entiers et pouliches de 2 ans. Poids : 57 kg.

1er      THUNDER SNOW (57) M2

(Helmet & Eastern Joy)

Pr/Godolphin - El/Darley Stud

Ent/S. Bin Suroor - J/C. Soumillon

2e        SOUTH SEAS (57) M2

(Lope de Vega & Let It Be Me)

Pr/Qatar Racing Limited - El/Stonepark Farms Ltd

Ent/Andrew Balding - J/O. Murphy

3e        PROMISE TO BE TRUE (55,5) F2

(Galileo & Sumora)

Pr/Mme J. Magnier&M.Tabor&D.Smith - El/Orpendale

Ent/A.-P. O'Brien - J/J.-A. Heffernan

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Trésorier, Boos, Mate Story, King of Spades, Bay of Poets.

Tombé(e)(s) : Capchop. Tous couru (9).

(Turf) Souple. 1'28"20. Ecarts : 5 - 1 3/4 - 2 1/2.