Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

EMIRATES MELBOURNE CUP (GR1) - Godolphin met le paquet pour tenter de décrocher son premier Melbourne Cup

Courses - International / 30.10.2016

EMIRATES MELBOURNE CUP (GR1) - Godolphin met le paquet pour tenter de décrocher son premier Melbourne Cup

FLEMINGTON (AU), MARDI

 

The best cattle, the worst cowboys (littéralement, le meilleur bétail, les pires cowboys). C’est par ces mots qu’un journaliste australien avait craché son venin pour commenter l’incroyable défaite de Give the Slip (Slip Anchor) dans l’édition 2001 du Melbourne Cup. Ce jour-là, il était battu par Ethereal (Rhythm) qui avait refait le champ de course.

L'épreuve prend une dimension internationale. C’était une autre époque. Le Melbourne Cup a commencé à intéresser les Européens en 1993, quand Dermot Weld l’avait remporté avec Vintage Crop (Roussillon). Neuf ans après, en 2002, Weld s’est à nouveau imposé, avec Media Puzzle (Theatrical). Le Japon a fêté en 2006 le jumelé Delta Blue (Dance in the Dark) & Pop Rock (Helissio). La France a gagné en 2010 avec Américain (Dynaformer) pour l’entraînement d'Alain de Royer Dupré, suivi en 2011 par Dunaden (Nicobar), un pensionnaire de Mikel Delzangles. L’Allemagne a frappé en 2014 avec Protectionist (Monsun) pour Andreas Wohler. Avec six millions de dollars australiens (4,15 millions d’euros) et des lots de consolations jusqu’à la dixième place, c’est un objectif majeur.

Une épreuve que Godolphin n’a jamais remportée. Pour Godolphin, c’est même devenu presque une obsession. Depuis 1998, les Bleus ont participé à quatorze éditions – il y a un trou de 2005 à 2008 – avec vingt-deux partants, dont un seul entraîné sur place, Hartnell (Authorized) en 2015. Leurs statistiques ne sont pas mauvaises, avec trois deuxièmes places – Central Park (In the Wings) en 1999, Give the Slip (Slip Anchor) en 2001, Crime Scenes (Royal Applause) en 2009 – et une troisième avec Beekeper (Rainbow Quest) en 2002. Godolphin a depuis changé son approche. Ce mardi, il y a aura cinq Bleus sur le terrain. Hartnell (Authorized), deuxième de la championne Winx (Street Cry) dans le Cox Plate, est le favori.

LE PALMARÈS DU MELBOURNE CUP

Année    Cheval                        Jockey                         Entraîneur                Propriétaire

2015      Prince of Penzance   Michelle Payne           Darren Weir              Men in Hats Synd & Co

2014      Protectionist              Ryan Moore                Andreas Wöhler       Narola St. & Australian Bld

2013      Fiorente                     Damien Oliver            Gai Waterhouse        Andrew Roberts & Co

2012      Green Moon              Brett Prebble              Robert Hickmott      S.J. Williams

2011      Dunaden                    Christophe Lemaire    Mikel Delzangles      Pearl Bloodstock

Oceanographer sur la pente ascendante. Oceanographer (Sea the Stars), a décroché in extremis sa place en remportant samedi les Lexus Stakes. Il est le deuxième favori au betting, même si sa cote, après l’euphorie de la victoire, est passée de 7 à 8. Hartnell, lauréat du Queen’s Vase (L), c’est-à-dire de l’Ascot Gold Cup des 3ans, a remporté un Gr3 avant de partir pour l’Australie. Le fils d’Authorized (Montjeu) a gagné son premier Gr1 en mars et a déçu dans le Melbourne Cup 2015. Cette année, il a changé de vitesse. Depuis le mois d’août, il a gagné trois courses (avec 16 longueurs d’avance) et n’a été battu que deux fois, par la championne Winx.

Oceanographer a très peu couru – cinq sorties à 2ans et 3ans – en passant par les petits handicaps. Il a beaucoup progressé cette saison et a quitté l’Angleterre sans jamais avoir couru une épreuve de niveau Stakes. Dans un premier temps, son rating était insuffisant. Mais il s’est très vite adapté aux courses à l’australienne. Bon troisième du Geelong Cup (Gr3), il a volé dans les 200 derniers mètres pour remporter les Lexus Stakes ce samedi.

Qewy est passé par l’obstacle. L’histoire de Qewy (Street Cry) est encore plus amusante. Gagnant de Listed en Irlande à 4ans, il a ensuite intégré le projet Bloomfield, c’est-à-dire l’antenne obstacle de John Ferguson. Il a gagné un novice sur les claies à 5ans et s’est placé a bon niveau (Gr2) à Aintree, finissant cinquième du Supreme Novices’ Hurdle (Gr1) lors du Festival de Cheltenham. Qewey a effectué son retour en plat avec deux places dans des gros handicaps à Royal Ascot et Goodwood. Il a ensuite pris l’avion pour l’Australie et débuté avec succès dans le Geelong Cup. Sa cote est tombée dimanche matin de 34 à 26.

Secret Number et Beautiful Romance, les bottes secrètes du cheikh Mohammed

Saeed bin Suroor a choisi Secret Number (Raven’s Pass), un cheval qu’il a mis dans le coton. Il n’a couru que quatre fois dans les derniers 786 jours, soit une course chaque 196 jours. Il compte dans la période deux victoires et deux deuxièmes places, y compris celle dans le Queen’s Cup (Gr3), à Flemington, en 2015. Il est proposé à 41/1. La dernière cartouche de Godolphin est Beautiful Romance (New Approach), cinquième l’année dernière du Vermeille de Trêve (Motivator) et troisième de Simple Verse (Duke of Marmalade) dans le Gr1 au féminin du Champions Days. Elle a trouvé son Gr2 en début de saison. Sa cote a baissé de 81 à 71.

Bondi Beach doit se racheter. Aidan O’Brien n’est pas obsédé par le Melbourne Cup. Peut-être parce les gagnants ne sont pas très populaires sur le marché de l’étalonnage. Il a eu sept partants, dont l’immortel Yeats, et n’a pris qu’une troisième place avec le poids léger Mahler (Galileo). En 2016, son partant est Bondi Beach (Galileo). Il a peu couru cette saison, avec quatre sorties, au niveau Gr3 et Listed. L’année dernière, à l’issue d’une saison plus dure, il avait déçu dans le Melbourne Cup et est repris à la même valeur. L’Europe sera aussi représentée par le top weight Big Orange (Duke of Marmalade), qui a remporté deux Grs2 cette saison. L’irlandais Wicklow Brave (Beat Hollow), aussi doué en plat que sur les claies, est handicapé par son numéro 24 dans les boîtes. Heartbreak City (Lando), le lauréat de l’Ebor Handicap, sera au départ. Il y a aussi le japonais Curren Mirotic (Heart’s Cry), deuxième dans le Tenno Sho de Printemps (Gr1) sur 3.200m.

Une édition très relevée. L’édition 2016 est une course compliquée, plus que d’habitude. Le niveau est très relevé avec plusieurs ex-européens, dont les français Gallante (Montjeu), lauréat du Grand Prix de Paris 2014, Almoonquith (Dynaformer), vu chez Jean Claude Rouget, et Grey Lion (Galileo). Ce dernier est entraîné par Matteo Cumani, le fils de Luca, qui travaille maintenant en Australie. Son père fut un des premiers européens à découvrir le Melbourne Cup. Mais il dut se contenter de la deuxième place à deux reprises. Luca Cumani, il y a quelques années, avait décrit le profil idéal du cheval pour gagner le Melbourne Cup : « Il ne faut pas un vrai stayer mais un cheval de 2.400m capable de tenir sur un peu plus long. Il ne doit pas tirer car ensuite, la lutte pour prendre une bonne place, le train de course ralentissent beaucoup. Et surtout il faut qu’il possède une bonne pointe de vitesse ». À vous de le trouver parmi les vingt-quatre...

LES PARTANTS DE L’ÉDITION 2016 DU MELBOURNE CUP

#          Cheval                                         Poids        Jockey                                     Entraîneurs            Corde                                                          

1          BIG ORANGE                           57             Jamie Spencer                         Michael Bell                           7

2          OUR IVANHOWE                    57             Dwayne Dunn                        L. & A. Freedman                  6

3          CURREN MIROTIC                 56,5          Osamu Hirata                         Tommy Berry            18

4          BONDI BEACH                        56             Aidan O'Brien                        Ryan Moore                           5

5          EXOSPHERIC                           56             Damien Oliver                        L. & A. Freedman            13

6          HARTNELL                               56             James McDonald                    John O'Shea            12

7          WHO SHOT THEBARMAN    56             Hugh Bowman                       Chris Waller            20

8          WICKLOW BRAVE                 56             Frankie Dettori                       Willie Mullins            24

9          ALMOONQITH                        54,5          Michael Walker                      D.& B. Hayes            19

10        GALLANTE                              54,5          Blake Shinn                            Robert Hickmott                    2

11        GRAND MARSHAL                54,5          Ben Melham                           Chris Waller                           9

12        JAMEKA                                    54,5          Nicholas Hall                          Ciaron Mahler                        3

13        HEARTBREAK CITY              54             Joao Moreira                           Tony Martin            23

14        SIR JOHN HAWKWOOD        54             Blake Spriggs                         John Thompson            14

15        EXCESS KNOWLEDGE          53,5          Vlad Duric                             Gai Waterhouse & A. Bott            21

16        BEAUTIFUL ROMANCE        52,5          Damian Lane                          Saeed bin Suroor

17        ALMANDIN                              52             Kerrin McEvoy                      Robert Hickmott            17

18        ASSIGN                                     52             Katelyn Mallyon                    Robert Hickmott            22

19        GREY LION                              52             Glen Boss                               Matteo Cumani            16

20        OCEANOGRAPHER                52             Chad Schofield                      Charlie Appleby            11

21        SECRET NUMBER                   52             Stephen Baster                       Saeed bin Suroor            10

22        PENTATHLON                         51,5          Mark du Plessis                      John Wheeler                          4

23        QEWY                                        51,5          Craig Williams                        Charlie Appleby            15

24        ROSE OF VIRGINIA               51             Ben Thomson                         Lee & Shannon Hope             8