Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un fils de Sholokhov arrive au haras de Montaigu

Élevage / 07.10.2016

Un fils de Sholokhov arrive au haras de Montaigu

Un fils de Sholokhov arrive au haras de Montaigu

Le haras de Montaigu est heureux d’élargir son offre aux éleveurs d’obstacle en accueillant Night Wish (Sholokhov et Night Woman par Monsun) auprès de Martaline et No Risk At All.

Un cheval dur, avec un profil polyvalent. Entraîné à Munich par Sarah Steinberg, Night Wish reste sur son succès dans le Grand Prix de Vichy (Gr3) 2016. Gagnant de cinq courses, il s’est également classé deuxième du Gerling-Preis (Gr2), à Cologne, troisième du Grosser Preis von Baden (Gr1), du Preis von Europa (Gr1), ainsi que de La Coupe (Gr3) à Chantilly. Cheval dur, il rentre sain et net au haras. Par son pedigree attrayant, son cadre, sa robe flatteuse et son chic, Night Wish devrait être très facile à croiser, notamment pour des poulinières manquant un peu de modèle.

Il sera proposé pour la monte 2017 au prix de 3.000 € HT L.F.

Un des seuls fils de Sholokhov au haras. Night Wish a des origines incontournables pour l’obstacle, puisqu’il est par Sholokhov (Sadler’s Wells), gagnant de Gr1 et père de gagnants de Gr1 dans les deux disciplines. Sa mère, Night Woman, est une fille de Monsun (Königsstuhl), étalon de grande influence en obstacle. Sadler’s Wells, le père de Sholokhov, est tête de liste des pères d’étalons d’obstacle, avec notamment King’s Theatre, Oscar, Milan, Poliglote… Son père, Sholokhov, a déjà produit en obstacle le champion Don Cossack, gagnant de cinq Grs1, dont le Cheltenham Gold Cup 2016, le Punchestown Gold Cup… mais aussi Esmondo, lauréat des Prix Cambacérès et Renaud du Vivier (Grs1), Dell’Arca, gagnant de Gr3, Serienschock, lauréat de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3), Sweet Shock, gagnant de Gr3 et deuxième de Gr1, Ole Companero, deuxième du Prix Jean Stern (Gr2)…

Une grande famille allemande. Doté d’un modèle magnifique, avec de la taille (1,67 m), Night Wish, fut vendu 200.000 € lorsqu’il était yearling (BBAG 2011). Il est le propre frère de la championne Night Magic [Grosser Preis von Baden (Gr1), Preis der Diana (Gr1), Grosser Preis der Hauptstadtregion (Gr2) – deux fois –, deuxième du Grosser Preis von Baden (Gr1), du Premio Lydia Tesio (Gr1), du Preis von Europa Gr1, du Grosser Dallmayr Preis (Gr1)…] Sa mère, Night Woman, gagnante de quatre courses et placée de Listed, n’a produit que des gagnants : Night Magic, Night of Dubai (Lord of England), gagnante à 2ans, troisième du Diana Trial (Gr2), Night Prince (Dashing Blade), titulaire de quatre victoires et placé de Listed, Night Generation (Sholokhov) et Norab (Galileo), gagnants de trois courses chacun, Night Flash (Oratorio), auteur de deux victoires à 2ans en Grande-Bretagne, Night Music (Sea the Stars), placée de Groupe, ainsi que Night Fashion (Sholokhov) gagnante et quatrième de Listed.

Il s’agit d’une grande famille allemande, celle de Night Flower (Dylan Thomas), Next Desert (Desert Style), Next Gina (Perugino), ou encore Novellist (Monsun).