Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

FRENCH ARABIAN BREEDERS’CHALLENGE DES POULAINS (Gr2 PA) - Nafees se révèle directement au niveau Groupe

Courses / 28.10.2016

FRENCH ARABIAN BREEDERS’CHALLENGE DES POULAINS (Gr2 PA) - Nafees se révèle directement au niveau Groupe

TOULOUSE, JEUDI

FRENCH ARABIAN BREEDERS’CHALLENGE DES POULAINS (Gr2 PA)

Nafees se révèle directement au niveau Groupe

Alors qu’il venait d’ouvrir son palmarès sur l’hippodrome de Mont-de-Marsan, le 1er octobre dernier, Nafees (Azadi) a confirmé ses progrès en dominant ses adversaires dans le French Arabian Breeders’Challenge pour Poulains (Gr2 PA). Il s’offre pour l’occasion son premier succès au niveau Groupe PA. Ce poulain est entraîné par Charles Gourdain, pour le compte des Écuries royales d’Oman, et il a visiblement beaucoup apprécié le terrain souple de l’hippodrome toulousain.

Comme dans le Qatar Total Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA), à Saint-Cloud, fin septembre, Dahham (Mahabb) n’a pas confirmé son brillant début de saison. Il a pourtant pris la tête du peloton, menant à sa guise, mais a rapidement baissé pavillon dans la ligne droite. Nafees est venu chercher sa victoire plutôt côté corde, prenant l’avantage à Al Mounteze Monlau (Nashwan Al Khalidiah) qui a longtemps suivi Dahham aux avant-postes et a réussi à conserver la deuxième place, aux dépens de Barnamaj (No Risk Al Maury). Deuxième du Qatar Arabian Trophy des Poulains et deuxième favori de l’épreuve, Zikreet (Dahess) a terminé à la quatrième place. Ce dernier ne semble pas avoir eu toutes ses aises au début de la ligne droite et il n’a pas semblé en mesure de décrocher une place sur le podium.

Un poulain qui a de la marge et qui devrait aller sur plus long. Charles Gourdain était évidemment ravi : « C’est un succès qui fait plaisir, surtout pour une casaque comme celle des Écuries royales d’Oman, qui me font confiance. Je dois reconnaître que Nafees m’a impressionné aujourd’hui, finissant avec de la marge. Il l’a fait facilement, battant de bons chevaux. Je pense également qu’il a été très bien monté par Valentin Seguy, qui l’a bien économisé, tout en lui donnant le parcours le plus fluide possible. Ce cheval affectionne le terrain et je pense aussi qu’il peut aller sur plus long. »

La famille de Vitella. Nafees matérialise les très bons débuts de l’élevage des Écuries royales d’Oman. Son père, Azadi (Darike), a peu sailli en début de carrière, mais cela ne l’a pas empêché de produire très régulièrement de bons chevaux et sa cote n’a cessé de grimper. Nafees est le seul produit de Vivamaria (Njewman) enregistré chez France Galop. Cette dernière a couru sous l’entraînement de Robert Litt, prenant la quatrième place du Prix Nefta (Gr2 PA) à Toulouse. Il s’agit d’une bonne famille de l’élevage Plantin, celle de Vitella (Njewman), gagnante de The Abu Dhabi International Championship et de The French Arabian Breeders’ Cup Classic à Toulouse (Grs1 PA). Vite Amine, la mère de Nafees, a elle aussi bien couru à La Cépière. Elle s’est classée deuxième du Prix du Sultanat d’Oman, battue seulement par Ouragan du Cayrou (Dormane). Nafees ne pouvait donc que bien courir ici.

 

   Dormane
  Darike 
   Malika Fontenay
 Azadi  
   Fatzour
  Fatzica 
   Scindian Mystique
NAFEES (M3)   
   Djourman
  Njewman 
   Nefta
 Vivamaria  
   Dormane
  Vite Amine 
   Evita Den