Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

FRENCH ARABIAN BREEDERS’CHALLENGE - SPRINT (Gr2 PA) - Jamaayil prive Ghazwa du triplé

Courses / 28.10.2016

FRENCH ARABIAN BREEDERS’CHALLENGE - SPRINT (Gr2 PA) - Jamaayil prive Ghazwa du triplé

TOULOUSE, JEUDI

FRENCH ARABIAN BREEDERS’CHALLENGE - SPRINT (Gr2 PA)

Jamaayil prive Ghazwa du triplé

Double tenante du titre, Ghazwa (Zawam) s’est bien défendue, mais elle a été détrônée par Jamaayil (Al Jakbar), une pouliche venue d’Angleterre. La pensionnaire de Philip Collington s’offre un premier succès en France directement au niveau Groupe. Elle a surgi avec beaucoup de ressources dans le tournant final et s’est imposée avec de la marge. Jamaayil a été supplémentée pour être au départ. Aba’ath (Amer), l’un des favoris de l’épreuve, s’est malheureusement accidenté dans la ligne d’en face.

Lahoob (Amer) et Mirna (Mahabb) ont animé le petit peloton, suivis par la future lauréate, toujours bien placée. Cette dernière a véritablement bondi dès l’entrée de la ligne droite, suivie dans son sillage par Amjad Al Aziz (Dahess). Ghazwa est venue en progression. Malgré un effort courageux dans les derniers mètres, la tenante du titre n’a jamais pu remonter la pouliche anglaise. Elle conserve la deuxième place. Longtemps dernière, Worood (Akbar) finit bien, mais se fait subtiliser la troisième place sur le fil par Amjad Al Aziz, qui s’est ressaisi aux abords du poteau.

Une pouliche dure. François-Xavier Bertras, le jockey de la gagnante, a expliqué : « Elle n’avait pas encore affronté la concurrence en France, mais elle avait montré de la qualité en Angleterre. La pouliche a livré une très bonne performance. Les chevaux anglais sont souvent assez durs. Son entraîneur m’avait demandé de partir vraiment de bonne heure et, à mi-ligne droite, j’ai vraiment cru qu’elle allait marquer le pas, mais elle est repartie. Elle est vraiment très dure. »

Les bons débuts au haras d’Al Jakbar. Jamaayil a fait son entrée sur la scène internationale lors de sa victoire par douze longueurs, cet été à Newbury. Elle est issue d’Al Jakbar, un étalon qui officie pour le compte de Shadwell. Stationné outre-Manche, il est disponible en insémination artificielle. Outre Jamaayil, il est également le géniteur d’Aghsaan, deux fois deuxième au niveau Gr1 PA. Al Jakbar présente la particularité d’être indemne des sangs d’Amer et de Manganate.

La souche de Dahor de Brugère. Jamaayil est une élève de Shadwell. Sa mère, Hathrah (Makzan), n’a pas couru. La deuxième mère, Ester du Paon (Chéri Bibi), a gagné en Angleterre. Berthe (Irmak), la troisième mère, a donné naissance à Bergeronette (Djouran). Cette dernière est connue pour être la mère de Ballade Folle (Djelfor), d’où Dormah de Brugère (Dormane), lauréate des Jumeirah International Stakes (Gr2 PA) à Newbury notamment et surtout Dormadora (Dormane), gagnante du Challenge Derby du Président des Émirats Arabes Unis (Gr2 PA) et mère du champion Dahor de Brugère (Dahess), invaincu à 3ans en cinq sorties, dont le doublé Qatar Coupe de France des chevaux arabes (Gr1 PA) et Al Rayyan Cup – Prix Kesberoy (Gr1 PA).

 

Kesberoy FR
Al Sakbe FR
Morgane du Piboul FR
Al Jakbar FR
Khosni TN
Essaada TN
Louza TN
       

JAMAAYIL (F4)

Manganate FR
Makzan FR
Miss Dior FR
Hathrah GB
Chéri Bibi FR
Ester du Paon FR
Berthe FR