Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAND STEEPLE-CHASE D’ENGHIEN (GR2) - Miss de Champdoux face aux spécialistes d’Auteuil

Courses / 21.10.2016

GRAND STEEPLE-CHASE D’ENGHIEN (GR2) - Miss de Champdoux face aux spécialistes d’Auteuil

ENGHIEN-SOISY, SAMEDI

GRAND STEEPLE-CHASE D’ENGHIEN (GR2)

Miss de Champdoux face aux spécialistes d’Auteuil

Pour la dernière édition de son histoire, le Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) a réuni douze partants et un lot de grande valeur. Troisième de la précédente édition et lauréate de la Grande Course de Haies d’Enghien (Gr3), Miss de Champdoux (Voix du Nord) n’a plus le choix. La petite reine d’Enghien doit gagner ce samedi dans son jardin. Au printemps, cela s’était mal "goupillé" pour elle. La jument de l’Écurie Beaunée est tombée pour sa réapparition et cette chute lui a fait prendre du retard, ce qui ne l’a pas empêchée de finir deuxième du Prix Romati (Gr3). Cet automne, en revanche, tout s’est très bien passé pour elle. Miss de Champdoux a fait une rentrée propre et sage, pour finir troisième du Prix Jim Crow. Dans le Prix de la Gascogne (L), elle s’est imposée aisément. Si, l’an dernier, les 5.000m du parcours avaient été le bout du monde pour elle, ce ne sera pas le cas samedi. En effet, avec un an de plus et des parcours d’attente lors de ses sorties précédentes, elle s’est détendue, ce que nous a confirmé son entraîneur, Philippe Peltier. Dès lors, elle sera la jument à battre.

Saint Pistol, Royal Astarania et Tzar’s Dancer en embuscade. Miss de Champdoux va rencontrer de bons chevaux d’Auteuil comme Saint Pistol (Saint des Saints), Royal Astarania (Astarabad) et Tzar’s Dancer (Tzar Rodney). Saint Pistol est barré par les meilleurs à Auteuil. Mais cela ne l’a pas empêché de prendre plusieurs places de Groupes sur la Butte Mortemart. Il a notamment fini troisième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 2015 après son succès dans le Prix du Président de la République (Gr3). Il a bien couru pour sa seule sortie à Enghien et appréciera le terrain moins lourd qu’à Auteuil. C’est donc un candidat à la victoire. Compagnon d’entraînement de Miss de Champdoux, Royal Astarania n’est pas qu’un bon élément d’Auteuil. Son bilan à Enghien est très bon puisqu’il y compte quatre succès. Mais, ces derniers temps, il ne paraît plus aussi tranchant en steeple. Sa dernière bonne performance dans la discipline remonte à son succès dans le Prix Murat (Gr2) 2015. En changeant d’environnement, il peut reprendre le cours de ses bonnes sorties. Tzar’s Dancer a aussi gagné le Prix du Président, c’était en 2014. Et il avait pris la quatrième place du Grand Steeple dans la foulée. Un contretemps l’a obligé à retarder sa rentrée. Mais, au printemps, il a démontré qu’il n’avait rien perdu de ses moyens. Ses deux courses à Enghien ne sont pas très concluantes (deux fois arrêté). Mais cela remonte à 2012 et 2013. Depuis, il a nettement progressé. Si le rythme de course ne le surprend pas, il peut jouer un premier rôle.

Derrière, c’est le flou… L’édition 2016 du Grand Steeple paraît simple, trop simple à décrypter, tellement les quatre chevaux précités se détachent du lot. Arry (Boris de Deauville) est un cheval de qualité qui vieillit bien. Il a terminé deuxième du Prix Jim Crow sur 3.800m, devant Miss de Champdoux. S’il tient la distance, il peut prendre une bonne place. Yoko (Android) a la qualité pour prendre une part active à l’arrivée. Il est confirmé à Enghien. Au premier semestre, il a enlevé le Prix Journaliste devant Miss de Champdoux, puis il a conclu troisième du Prix Romati. Sa rentrée a été correcte et, avec quelques progrès, il devrait lutter pour les premières places. Tir au But (Trempolino) a gagné l’édition 2012 de la course, mais ce n’est plus le même cheval. Mali Borgia (Malinas) est dans le même cas, d’autant qu’il aurait besoin d’une piste franchement lourde. Amirande (Astarabad) a couru une fois à Enghien pour une deuxième place en steeple en 2014. Ensuite, il a fourni de grandes performances à Auteuil et Pau. Mais sur le papier, il est un ton en dessous des quatre favoris.

LE PALMARÈS

Année       Lauréat                              Entraîneur

2015         Vent Sombre                      G. Cherel

2014         Korfou de Maspie               S. Foucher

2013         Saindor                               R. Chotard

2012         Tir au But                            G. Cherel

2011         Formosa Joana Has            J.-P. Gallorini