Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX BAYONNET - Perfect Impulse, de la tête et des épaules

Courses / 04.10.2016

PRIX BAYONNET - Perfect Impulse, de la tête et des épaules

AUTEUIL, MARDI

PRIX BAYONNET

Perfect Impulse, de la tête et des épaules

Perfect Impulse (Poliglote) n’a pas tremblé pour remporter sûrement le Prix Bayonnet, ce mardi à Auteuil. La pouliche de Richard Corveller a sauté à la perfection tout au long des 4.300m du parcours. Pourtant, elle découvrait le steeple d’Auteuil avec un parcours comprenant la rivière des tribunes et la piste intérieure. Mais elle a déroulé devant. Un instant, sur le plat, elle a semblé être inquiétée par Bar Yton (Laveron) venu côté corde. Son jockey, Tristan Lemagnen, l’a alors sollicitée et elle s’est imposée plus facilement qu’il n’y paraît. Avec cette victoire dans le Prix Bayonnet, Perfect Impulse n’a plus le choix et va devoir affronter les bons éléments sur le steeple. Mais elle en a les moyens. Elle est capable de bien faire contre les meilleures femelles dans une course comme le Prix Sytaj (Gr3), voire même contre l’élite des steeple-chasers de 4ans. Elle a bien évolué depuis le printemps, aussi bien physiquement que mentalement.

Bar Yton a confirmé son brillant succès à Compiègne à l’issue d’un parcours d’attente où il a très bien sauté. Il s’est classé deuxième devant Saint Xavier (Saint des Saints), fautif au gros open-ditch et un peu allant. Il faudra reprendre Coastalina (Coastal Path), laquelle a fait plusieurs erreurs qu’elle a payées en fin de parcours. Sa sixième place est trop mauvaise pour être exacte.

Une mère double gagnante de Listed à Auteuil. Élevée par Olivier Tricot, Perfect Impulse est une fille de Poliglote et d’Aubane (Cadoudal), gagnante des Prix Sagan et de Chambly (Ls), sous l’entraînement de Guillaume Macaire. Aubane est la mère de Sacral Nirvana (Mansonnien), deuxième du Prix Finot (L) et mère d’On the Go (Kamsin), vainqueur du Prix Grandak, exportée en Irlande, de Scorpio Imperator (Scorpion), lui aussi gagnant du Prix Grandak et deuxième du Prix Stanley (L), d’A la Luna (Califet), Balkan Hero (Turgeon) et Miss Aubane (Kahyasi), quinze succès à eux trois.