Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix Bend’Or - Trésorier, un sprinter d’avenir

Courses / 07.10.2016

Prix Bend’Or - Trésorier, un sprinter d’avenir

MAISONS-LAFFITTE, LUNDI

Prix Bend’Or (maiden)

Trésorier, un sprinter d’avenir

Doté d’un vrai moteur, Trésorier (Dunkerque) est fait pour être sprinter. Et vu la manière avec laquelle il a remporté le Prix Bend’Or (maiden), ce lundi à Maisons-Laffitte, on peut penser qu’il peut même être un bon sprinter. Le poulain du haras du Quesnay a ouvert son palmarès avec style dans cette compétition. Attentiste dans le dos de l’animateur Paleolithic (Shamardal), il a été un peu allant en début de course. À la Girafe, il a prononcé son effort à la corde et il l’a bien prolongé. Sans que son jockey, Thierry Jarnet, ne soit dur, il a pris le meilleur pour l’emporter avec de la marge. Au regard de la manière avec laquelle il s’est imposé, il serait intéressant de le voir évoluer sur le créneau des bons sprints pour les 2ans. Derrière lui, Paleolithic a conclu deuxième devant Graffiti (Halling).

Une mère gagnante de Listed. Élevé par son propriétaire, le haras du Quesnay, Trésorier est un fils de Dunkerque, étalon au Quesnay, et de Treasure (Anabaa), lauréate du Prix Mary Tudor (F) en débutant à 2ans à Maisons-Laffitte, puis du Prix de la Vallée d’Auge (L) et troisième du Prix d’Arenberg (Gr3). Trésorier est le premier vainqueur de sa mère. Deuxième mère de Trésorier, Treasure Queen (Kingmambo) a remporté une course B sur le mile. Outre à Treasure, elle a donné Tibaldi (Motivator), troisième du Prix Miesque (Gr3).