Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix Charles Laffitte - Palinodie offre une première Listed à Douglas McMillan

Courses / 03.10.2016

Prix Charles Laffitte - Palinodie offre une première Listed à Douglas McMillan

MAISONS-LAFFITTE, LUNDI

Prix Charles Laffitte (L)

Palinodie offre une première Listed à Douglas McMillan

Propriétaire écossais qui investit en France depuis plusieurs années, notamment dans les sauteurs et les AQPS, Douglas McMillan a remporté sa première course principale à l’occasion du Prix Charles Laffitte (L), ce lundi à Maisons-Laffitte. C’est Palinodie (Doctor Dino), dont il partage la propriété avec Étienne et Grégoire Leenders, qui lui a offert ce premier succès d’importance. Palinodie n’avait encore jamais gagné, s’étant classée quatre fois troisième. Elle a donc ouvert son palmarès directement dans cette Listed. Mais ce n’est pas une surprise, car elle venait de finir plaisamment dans le Prix de Liancourt (L) à Chantilly. Elle devrait poursuivre sa carrière à 4ans et, en digne fille de Doctor Dino, on peut encore attendre des progrès de sa part.

Un excellent parcours concocté par Pierre-Charles Boudot. Après avoir fait des difficultés pour la première fois pour rentrer dans sa stalle, Palinodie est bien partie et elle a pu avoir un bon parcours sur une troisième ligne à la corde. À l’entrée de la ligne droite, son jockey, Pierre-Charles Boudot, a pu trouver l’ouverture et il a suivi Switching (Street Cry) dans son effort. Au deuxième poteau, Palinodie a pris l’avantage et s’est imposée d’une demi-longueur devant Switching, de nouveau deuxième de Listed. La favorite Deremah (More than Ready) a eu un bon parcours, mais elle n’a pu faire mieux que troisième. Coentraîneur de Palinodie, avec son fils Grégoire, Étienne Leenders nous a déclaré : « Palinodie est une pouliche qui sait tout faire. La dernière fois, elle s’était retrouvée le nez au vent en deuxième épaisseur. Aujourd’hui, elle a eu une bonne course et elle a pu avoir l’ouverture. C’est une pouliche qui progresse et qui va dans le sens dans lequel on souhaite. Elle était maiden avant d’attaquer les Listeds, et ce n’est pas le genre de chose que nous avons l’habitude de faire. Elle a peut-être fini son année, mais on la reverra à 4ans. »

Une belle récompense pour Douglas McMillan. Douglas McMillan était ravi et ému de sa première victoire dans une course principale. Bien connu des habitués d’Auteuil, il est régulièrement présent lors des concours de modèles et allures d’AQPS. Tous ses chevaux sont à l’entraînement chez Étienne et Grégoire Leenders. Il nous a dit : « Cela fait quatre ans et demi que j’ai des chevaux en France. J’ai décidé d’avoir des chevaux ici, car j’aime la France et la situation financière est bonne. Je suis passionné par les courses depuis toujours. J’ai notamment eu une licence d’entraîneur et je m’occupais de sauteurs. J’ai aussi monté en obstacle. J’élève également et j’ai actuellement quatre poulinières en association avec la famille Leenders. Elles sont au haras de la Rousselière. »

La souche d’Australia et Kauto Star. Élevée par l’Écurie Maulepaire, Palinodie est une fille de Doctor Dino, étalon au haras du Mesnil, et de Palmeriade (Kouroun), quatre fois placée lors de ses huit sorties en plat, mais qui n’a pu s’illustrer lors de sa seule sortie sur les haies. Palmeriade a produit auparavant Palmerino, un autre produit de Doctor Dino, gagnant d’une course sur les haies et de deux épreuves en plat, dont un gros handicap. Palinodie est la nièce de Pesant d’Or (Gold Away), deuxième du Prix Dominique Sartini (L) à Enghien. Animateur de Maulepaire, Pierric Rouxel nous a expliqué au sujet du pedigree de Palinodie : « C’est une famille qui nous comble de bonheur. Nous avons eu trois pouliches de 3ans, Gargotière (Kendargent), Syrita (Siyouni) et Palinodie qui proviennent de la même famille. Elles sont issues de deux propres sœurs. C’est la souche du haras, la même qu’Australia et Kauto Star, celle de la jument base du Mesnil qui remonte à La Grélée. Nous avons été à Doctor Dino pour faire le croisement de Palinodie, car il est sur le même site que nous et nous croyons beaucoup en cet étalon. C’est un étalon mixte qui produit à la fois pour le plat et l’obstacle. À la base, nous orientions plus la mère de Palinodie, Palmeriade (Kouroun), vers une carrière de poulinière d’obstacle. Mais nous allons peut-être réviser notre position (rires)… Elle a couru en obstacle pour Étienne [Leenders, ndlr] et elle a souvent fait l’arrivée. Actuellement, elle est pleine de Full of Gold, elle a un foal par Barastraight et n’a pas de yearling. »