Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX CHAUDENAY (GR2) - Trois kilomètres d’efforts pour une courte encolure à l’arrivée

Courses / 01.10.2016

PRIX CHAUDENAY (GR2) - Trois kilomètres d’efforts pour une courte encolure à l’arrivée

CHANTILLY, SAMEDI

 

Après avoir relayé l’animateur, Marmelo (Duke of Marmalade), Doha Dream (Shamardal) et Moonshiner (Adlerflug) se sont livré une vive lutte dans la ligne droite. Doha Dream a donné l’impression de devoir l’emporter avec un peu de marge, mais Moonshiner est revenu sur lui avec des ressources. En vain. Après trois kilomètres d’efforts, Doha Dream a réussi à conserver sur le poteau une courte encolure sur son rival. Huit longueurs plus loin, c’est Marmelo qui prend sans difficulté la troisième place.

Ce succès dans le Chaudenay récompense une saison faite de progrès constants pour Doha Dream. Il avait ouvert son palmarès en mars, à Fontainebleau, dans un petit maiden, avant de gagner deux Listeds en juillet, sur 2.400m. Ici, il découvrait la distance de 3.000m et a su s’y montrer performant, faisant même parler son changement de vitesse à trois cent cinquante mètres du but pour prendre l’avantage. Ensuite, son courage a fait le reste pour contenir Moonshiner qui possède certainement plus de tenue que lui.

Ce succès de Doha Dream est aussi une grande satisfaction pour Al Shaqab Racing. Doha Dream appartient à la première génération de poulains élevés par l’entité qatarie en France, au haras de Bouquetot. Cette donnée dans le succès de Doha Dream est importante, comme le soulignait Rupert Pritchard-Gordon, manager d’Al Shaqab Racing en France : « C’est une superbe victoire pour toute l’équipe, d’autant plus que Doha Dream a été élevé à la maison, au haras de Bouquetot. Le cheval n’a fait que progresser tout au long de l’année et donne toujours le meilleur de lui-même. Il faut féliciter monsieur Fabre et son équipe qui ont su maintenir le cheval en forme aussi longtemps. Aujourd’hui, il y a eu deux très bons chevaux qui ont lutté dans la phase finale. Moonshiner est un bon élément, qui avait gagné brillamment le Prix de Lutèce. »

Et de douze pour André Fabre

Avec Doha Dream, André Fabre remporte pour la douzième fois le Prix Chaudenay, ce qui est un record. Il a commencé cette série en 1983 avec Rutheford, et il n’avait plus gagné cette course depuis Coastal Path, en 2007.

Moonshiner proche du doublé. Moonshiner est passé proche du doublé Lutèce (Gr3) & Chaudenay, réalisé par Vazirabad (Manduro) l’an passé. Attentiste en début de parcours, il a lancé la course en face en venant à la hauteur de Marmelo. Ensuite, il ne lui a pas manqué grand-chose et il a fait preuve de courage et de tenue pour revenir attaquer Doha Dream. Ce représentant de la Stall Ullmaan est entraîné par Jean-Pierre Carvalho qui nous a déclaré : « Il n’y a pas de déception. Le poulain a fait une magnifique course. Maxime [Guyon, son jockey, ndlr] l’a très bien monté et il a été très dur, très courageux. Il n’est pas bien grand, mais il a un très grand cœur, c'est sa principale qualité. Il fait toutes ses courses. Il est aussi bon sur 2.400m que sur 3.000m. Nous pourrions donc le courir dans le Grand Prix de Munich sur 2.400m. Ou le préserver pour l'année prochaine. »

Troisième, Marmelo confirme sa deuxième place du Prix Michel Houyvet (L), en août, à Deauville. Il n’avait pas été revu depuis et, ici encore, il aurait certainement préféré une piste bien souple. Son entraîneur, Hughes Morrisson, nous a dit : « Nous sommes très contents. Il se présentait ici en n'ayant pas pu faire tout le travail que nous souhaitions. Ce n’est pas un poulain taillé pour être un 3ans, mais plutôt pour devenir un bon 4ans, 5ans et 6ans ! D’ailleurs, il ressemble plutôt à un cheval d’obstacle, on le verrait bien au départ d'un bumper ! Les produits de Duke of Marmalade ont besoin de temps. Je pense que nous allons le laisser tranquille pour cette année. »

VIDEO http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2016/10/DohaDream.pdf

La famille des stayers Abdullah. Élevé par le haras de Bouquetot, Doha Dream est un fils de Crystal Reef (King’s Best), qui avait débuté par une deuxième place à Saint-Cloud, mais est finalement restée maiden après six sorties. Doha Dream est le premier gagnant de Crystal Reef, elle qui défendait la casaque de Khalid Abdullah. Crystal Reef est une fille de Coraline (Sadler’s Wells), bien connue pour être la mère de Coastal Path (Halling), Reefscape (Linamix) – ces deux derniers nommés ont également remporté le Chaudenay – et Martaline (Linamix).

Le père de Doha Dream est Shamardal, qui est « l’étalon préféré » d’André Fabre, entraîneur de Doha Dream.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

(Avec un temps sans doute farfelu concernant l’intervalle entre 400m et 200m...)

Départ à 1.000m : 2’08’’72

1.000m à 600m : 27’’26

600m à 400m : 12’’06

400m à 200m : 14’’07

200m à l’arrivée : 10’’47

Temps total : 3’12’’58

 

1re · 14h00 > Qatar Prix Chaudenay

Gr2 - Plat - 200.000€ - 3.000m

Pour poulains entiers, hongres et pouliches de 3 ans. Poids : 58 kg.

1er       DOHA DREAM (58) M3

(Shamardal & Crystal Reef)

Pr/Al Shaqab Racing - El/Haras de Bouquetot

Ent/A. Fabre - J/G. Benoist

2e        MOONSHINER (58) M3

(Adlerflug & Montezuma)

Pr/Stall Ullmann - El/Stall Ullmann

Ent/J.-P. Carvalho - J/M. Guyon

3e        MARMELO (58) M3

(Duke of Marmalade & Capriolla)

Pr/The Fairy Story Partners. - El/Deepwood Farm Stud

Ent/H. Morrison - J/U. Rispoli

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Peribsen, Gontchar, Minamya.

Tous couru (6).

(Turf) Bon. 3'12"58. Ecarts : CTETE - 8 - 3.